Des espions israéliens dénoncent la surveillance de masse sur Gaza


 

Pour la première fois, des soldats israéliens de l’unité 8200 ont écrit une lettre ouverte en déclarant qu’ils refusent de participer à l’espionnage de masse et à l’éradication du peuple palestinien.

L’unité 8200 est spécialisée dans les cyberattaques et la surveillance de masse. 43 officiers de cette unité 8200 protestent contre la politique actuelle menée par Israël en arguant qu’on les force à collecter toutes sortes d’informations tels que les données médicales, les pratiques sexuelles, l’orientation politique et d’autres informations sensibles afin de faire du chantage aux palestiniens pour qu’ils laissent passer des unités infiltrés dans la bande de Gaza.

La lettre est disponible en ligne et on peut également trouver des vidéos de réservistes qui refusent d’espionner sur le site du Guardian. Pour comprendre la portée d’un tel événement, il faut savoir que l’unité 8200 israélienne est comparable à la NSA.

Elle est le fleuron de l’armée israélienne et ses membres sont triés sur le volet. Le fait que ces membres dénoncent publiquement les agissements d’Israël montre toute la portée du génocide qui est commis actuellement en Israël. Le documentaire Netwars d’ARTE mentionne l’unité 8200 dans son reportage.

Source

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Houssen Moshinaly

Rédacteur web depuis 2009 et journaliste scientifique. Je suis également un blogueur dans la vulgarisation scientifique et la culture.

Je m'intéresse aux cryptomonnaies et à la Blockchain depuis 2012 et par mes articles, j'espère apporter plus d'éclairage sur ce qui se passe dans ce secteur en pleine émergence.

Pour me contacter personnellement :

Aller à la barre d’outils