Mongolie : La banque centrale autorise l’émission de la première cryptomonnaie


XiaosKitchen / Pixabay

Le plus grand opérateur de télécommunications mobiles de est devenu la première entité agréée du pays à émettre sa propre . Le bras financier de , , est désormais prêt à émettre sa cryptomonnaie, baptisée , aux investisseurs, selon le site Montsame. Les dirigeants ont reçu l’autorisation officielle lors d’une cérémonie au siège de la Banque de Mongolie.

Commentant cette annonce, qui survient environ cinq mois après l’approbation formelle de la réglementation de la cryptomonnaie par la , le PDG de Mobicom, Tatsuya Hamada, a semblé extrêmement optimiste quant au rôle futur de ce phénomène dans l’économie.

Alors que les cryptomonnaies commencent à circuler, les guichets automatiques et les cartes deviendront aussi une chose du passé selon Montsame. Selon les projets de cryptomonnaie proposés par la banque centrale en avril 2018, la réglementation définit les entités qui participeront au système de crypto-monnaie et de quelle façon ainsi que le processus d’obtention des autorisations, des droits et des devoirs des clients et des fournisseurs de services.

Cela devrait également soutenir le développement futur de la technologie FinTech et du système de paiement selon Montsame. La cryptomonnaie Candy constitue déjà un écosystème complet pour les consommateurs mongols, qui peuvent l’utiliser pour payer divers biens et services avec diverses entreprises.

Source : Cointelegraph.com News

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Houssen Moshinaly

Rédacteur web depuis 2009 et journaliste scientifique. Je suis également un blogueur dans la vulgarisation scientifique et la culture.

Je m'intéresse à des sujets comme les cryptomonnaie, l'activisme, mais également la politique. Je touche à tout et je le partage via mes blogs et mes réseaux.

Pour me contacter personnellement :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *