Le futur et l’évolution des cryptomonnaies

L’avènement de la blockchain, les Stablecoins, les cryptomonnaies gouvernementales et les cryptomonnaies de banque centrale font partie des évolutions les plus importantes sur le futur des cryptomonnaies.


Quand on voyait les prix des cryptomonnaies en 2017, on se disait que l’année 2018 allait tout carboniser sur son passage. On prédisait déjà un à 100 000 dollars à la fin de 2019. Et on peut dire sans rire que toutes les prédictions se sont cassés la gueule. Le ne s’est pas effronté, ni crevé le plafond. Mais il est dans une situation bien pire, une sorte de limbes où il oscille entre 5 000 et 7 000 dollars. Et je  ne pense pas que cela va changer. Toutefois, on est dans les cryptomonnaies où les prix sont littéralement basés sur du vent. Mais vu l’actualité que j’ai couverte au cours de ces derniers mois sur ce blog, je vois quelques tendances sur le futur des cryptomonnaies pour les prochaines années.

La Blockchain à toutes les sauces

C’est une évidence même pour un aveugle. Si la cryptomonnaie a baissé, la Blockchain continue d’atteindre des sommets. Que ce soit dans le port d’Abu Dhabi jusqu’à Walmart en passant par les douanes, la Blockchain est en train d’être utilisé dans tous les domaines. Et cela me fait bien rigoler. Car à la toute base, la Blockchain du Bitcoin était censé lutter contre le système capitaliste centralisé. Avec le Bitcoin, on n’aura plus besoin de banques disaient les crétins crédules !

Le système capitaliste est redoutable pour s’accaparer les critiques contre lui à son compte. A une époque, on critiquait le manque de dirigeants jeunes dans les pays. Le nous a donné Macron, Trudeau, Di Maio, etc. Et il nous fait le même coup avec la Blockchain. Les grandes entreprises capitalistes centralisées sont en train d’exploiter la Blockchain et d’améliorer leurs services. Et donc, d’améliorer leurs bénéfices et d’être les premiers… une fois encore. Les idéalistes, qui pensaient changer le monde, se retrouvent à miner des Bitcoins ou à les utiliser pour acheter des produits en ligne. Triste bilan pour les Che Guevara 2.0 !

Les cryptomonnaies gouvernementales

Le Venezuela, la Turquie, l’Iran, l’Inde, la Russie, tous ces pays envisagent une cryptomonnaie gouvernementale. Le Venezuela est en train de donner une véritable leçon au monde entier. Même les ennemis les plus acharnés de Maduro ne peuvent pas s’empêcher de saluer l’initiative du Petro.

La pire critique que j’ai lue est que le Petro ne vaudrait rien parce qu’elle est garantie uniquement par de la dette ! Sérieux, les mecs ! Le dollar américain qui est entièrement construite avec des billions de dollars de dette et l’euro qui utilise massivement le Quantitative Easing ? L’hypocrisie est décidément sans limites. Mais les cryptomonnaies gouvernementales ne sont pas plus intéressantes que les cryptomonnaies actuelles. Mais elles offrent une piste très importante : Elles symbolisent le ras-le-bol de certains pays face à l’impérialisme américain. Tous les pays, qui veulent lancer leur cryptomonnaie, sont très hostiles envers les Yankees. En ce sens, les cryptomonnaies gouvernementales symbolisent le déclin du dollar sur le long terme. Même si on verra que les Yankees ont trouvé une parade.

Les cryptomonnaies de banque centrale

Il y a eu plusieurs événements importants sur la cryptomonnaie en 2018. Mais pour moi, le plus important reste le rapport de la BIS (Banque des règlements internationaux) sur les cryptomonnaies de banque centrale. Dans ce superbe rapport, la BIS s’inquiète des initiatives de cryptomonnaies de banques centrales () et estime qu’il faut rester très prudent. Vu le prestige et l’ancienneté de cette institution, une telle mise en garde n’est pas anodine.

Car pour le système en place, une sera l’une des pires choses, car cela enlèverait le pouvoir aux banques centrales. Mais dans le même temps, c’est une bonne chose pour le système. Car une CDBC permettrait de créer une société Cashless sans faire trop de vagues en la faisant passer pour une innovation technologique. L’Angleterre a envisagé une cryptomonnaie de banque centrale avant la douche froide lancée par la BIS.

Les Stablecoins

Pour restaurer la confiance du dollar par un moyen détourné, les américains ont inventé le . Une arnaque de la pire espèce qui consiste à créer une cryptomonnaie qui a une parité fixe avec le dollar. Que ce soit le Tether ou l’US Coin, les Stablecoins ont le vent en poupe. C’est timide pour le moment, mais dès qu’une Stablecoin est lancé, toutes les plateformes américaines se précipitent pour la soutenir.

Les américains ne peuvent pas lancer leur propre cryptomonnaie, car cela impliquerait un désaveu vis à vis de leur propre monnaie. Mais à la place, ils veulent préserver la domination du dollar en la cachant sous des Stablecoins. Cette dernière n’a aucun intérêt. Toutes les autres cryptomonnaies doivent être minées. Pourquoi utiliser une Stablecoin avec une parité du dollar alors qu’on peut utiliser directement le dollar ? Pour moi, ce sont des chevaux de Troie pour que le dollar reste la seule monnaie valable pour le plus grand plaisir des Yankees.

Les sous-bulles de la bulle technologique

Le Bitcoin et les autres cryptomonnaies ne vont pas disparaitre. Mais elles ne sont clairement plus la locomotive du secteur. Les évolutions ci-dessus vont devenir ces locomotives et le Bitcoin et les autres vont devoir suivre la cadence. Le Bitcoin est quasiment devenu une course entre l’algorithme et les machines qui peuvent le miner. L’aspect financier, de paiement et d’alternative au système bancaire est aux oubliettes depuis longtemps.

Et il faut regarder les cryptomonnaies dans un contexte plus global. Chaque année, le système invente une nouvelle bulle spéculative pour que la bulle technologique reste en place. On a eu les tablettes, les Smartwatchs, l’internet des objets, l’intelligence artificielle et maintenant, on a les cryptomonnaies. Ce n’est pas un hasard si le Bitcoin a grimpé au plafond à la fin de l’année 2017. Il fallait une bonne secousse pour lancer la nouvelle bulle pour 2018. Et dès les premiers mois de 2018, le prix s’est cassé la gueule, car il fallait contrôler la bulle.

On ignore ce qui nous attend pour la fin de 2018 et la bulle qu’ils vont inventer pour 2019. On sait que le prix du Bitcoin a été manipulé à plusieurs reprises, que ce soit avant le piratage de Mt Gox ou récemment avec l’arrivée du Tether. Vous êtes idiot si vous pensez que c’est la main invisible du marché ou que les cryptomonnaies connaissent spontanément l’attention du public. Tout est fait pour avaler la pilule. Toutefois, il est clair que les technologies proposées par la Blockchain et consorts vont changer profondément de nombreux secteurs. Mais il faut oublier les idées utopiques que les cryptomonnaies vont remplacer le système financier. C’est une idée morte depuis 2014….

 

 

 

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Houssen Moshinaly

Rédacteur web depuis 2009 et journaliste scientifique. Je suis également un blogueur dans la vulgarisation scientifique et la culture.

Je m'intéresse à des sujets comme les cryptomonnaie, l'activisme, mais également la politique. Je touche à tout et je le partage via mes blogs et mes réseaux.

Pour me contacter personnellement :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *