Vice-président de la Fed de Saint-Louis : “Une crypto-monnaie privée pourrait résoudre le dilemme de Triffin”


Les crypto-monnaies pourraient constituer une solution possible aux disparités auxquelles le est actuellement confronté selon un économiste de la Banque de réserve fédérale de Saint-Louis. Au cours d’une séance de questions-réponses d’une heure, la Réserve fédérale américaine de Saint-Louis, l’une des 12 banques régionales qui composent le système bancaire central américain, a répondu aux questions sur Twitter avec l’économiste David Andolfatto, vice-président la division de la recherche de la banque.

Pendant la session, un utilisateur a demandé si les crypto-monnaies peuvent-elles être utilisées pour résoudre le dilemme Triffin, vieux de 50 ans, qui fait référence aux conflits d’intérêts entre les politiques monétaires nationale et mondiale pour un pays dont la monnaie est utilisée comme réserve mondiale ? Plus précisément, il fait référence au dollar américain, qui est considéré comme une monnaie de réserve mondiale depuis des décennies. Afin de conserver ce rôle, les États-Unis doivent encourir un déficit commercial.

Sur le , Andolfatto a répondu :

Le dilemme de Triffin fait référence à l’épée à double tranchant de la possession d’une monnaie qui sert de monnaie de réserve mondiale. Si une crypto- remplaçait une monnaie de réserve mondiale donnée, alors cela éliminerait le dilemme de cette monnaie.

Les autres questions posées au cours de la session concernaient si Andolfatto pensait qu’une pourrait remplacer le dollar américain ou si la Réserve fédérale envisageait de considérer la politique monétaire sous forme de crypto-monnaies. L’économiste s’est opposé à ces deux points, notant que les crypto-monnaies sont essentiellement des fonds privés et qui ne peuvent pas être du domaine de la banque centrale.

En outre, comme il n’est pas nécessaire de conserver un enregistrement décentralisé basé sur un consensus pour le dollar, il ne le voit pas remplacé par une crypto-monnaie. Andolfatto ne voit pas non plus la demande de cryptomonnaies qui pourraient surpasser celle des monnaies de réserve existantes.

Source : CoinDesk

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Houssen Moshinaly

Rédacteur web depuis 2009 et journaliste scientifique. Je suis également un blogueur dans la vulgarisation scientifique et la culture.

Je m'intéresse aux cryptomonnaies et à la Blockchain depuis 2012 et par mes articles, j'espère apporter plus d'éclairage sur ce qui se passe dans ce secteur en pleine émergence.

Pour me contacter personnellement :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *