Une étude de l’université irlandaise appelle à une action gouvernementale pour promouvoir la blockchain dans le pays


Bergadder / Pixabay

Les auteurs d’une étude à l’Université nationale d’Irlande (NUI) Galway sur l’adoption de la blockchain en Irlande, ont appelé le gouvernement à promouvoir la technologie plus largement dans le pays

L’étude propose des recommandations pour accroître la sensibilisation et l’adoption de la blockchain, qui pourraient avoir un impact positif sur la croissance économique et établir une base sur la manière dont le gouvernement et les organisations irlandaises gèrent leurs activités.

Trevor Clohessy de NUI Galway, qui dirigeait la recherche, a appelé à une action gouvernementale pour promouvoir la blockchain en Irlande à travers le développement d’une initiative nationale:

“… Au-delà du business, d’autres utilisations bénéfiques de cette technologie sont possibles, par exemple, avec les votes pour lutter contre la fraude électorale et envisager éventuellement un système d’identification contrôlé par la blockchain qui pourrait apporter une solution aux problèmes actuels sur les frontières concernant le Nord et Sud avec le Brexit. “

L’étude a été menée par NUI Galway en partenariat avec la Blockchain Association of Ireland. L’étude examine les facteurs qui influencent les entreprises irlandaises dans leurs décisions d’adopter blockchain. Les principales conclusions montrent que seulement 40 % des entreprises en Irlande ont adopté la technologie ce qui est un taux relativement faible selon les chercheurs.

L’étude a révélé que les principaux facteurs influençant l’adoption de la blockchain étaient le soutien de la direction, la formation, l’incertitude et un manque d’analyses de rentabilisation et d’expertise interne.

L’Irlande se classe au 13e rang de l’indice d’innovation Bloomberg 2018 avec des résultats élevés en productivité et en valeur ajoutée manufacturière ainsi qu’une infrastructure informatique avancée. Au cours des dernières années, l’Irlande s’est imposée comme une plaque tournante pour les entreprises fintech et blockchain en vantant un faible taux d’imposition des sociétés de 12,5 % avec un réseau de conventions de double imposition avec 72 pays

Dans une autre étude, la Financial Executives Research Foundation a constaté que 30 % des cadres financiers “prévoient d’engager des ressources pour blockchain dans l’année et demi suivante …”

Le mois dernier, Mastercard a annoncé qu’il engagera un large éventail de professionnels tels que des ingénieurs, des scientifiques dans l’analyse de données, des spécialistes de la sécurité de l’information et ceux de la blockchain à Dublin pour stimuler l’innovation dans le domaine des paiement

Source : Cointelegraph.com News

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Houssen Moshinaly

Rédacteur web depuis 2009 et journaliste scientifique. Je suis également un blogueur dans la vulgarisation scientifique et la culture.

Je m'intéresse à des sujets comme les cryptomonnaie, l'activisme, mais également la politique. Je touche à tout et je le partage via mes blogs et mes réseaux.

Pour me contacter personnellement :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *