L’Etat indien de Telangana signera des protocoles d’accord avec les entreprises de blockchain et modernisera les services du gouvernement


Photocurry / Pixabay

L’Etat indien de Telangana a annoncé qu’il signerait plusieurs mémorandums d’accord avec des sociétés de pour finalement mettre en application la technologie dans des applications de l’Etat. Le secrétaire informatique de Telangana, Jayesh Ranjan, a révélé que l’Etat envisage de conclure des protocoles d’accord avec un certain nombre de sociétés spécialisées dans la blockchain afin de mettre en œuvre la technologie dans “six ou sept applications gouvernementales”.

Selon le représentant du gouvernement, la mesure vise à apporter plus de transparence et d’efficacité aux services publics fournis par l’Etat. Cependant, Ranjan n’a pas précisé les zones des services d’état qui seraient affectées par les prochains déploiements de blockchain. S’exprimant lors d’une conférence de presse officielle pour la 1ère édition du Congrès International de la Blockchain, Ranjan a affirmé que l’état est prêt à signer les accords pendant l’événement.

Le Congrès International de la Blockchain se tiendra à Hyderabad, la capitale de Telangana, du 3 au 4 août 2018. La journée de clôture de l’événement se tiendra à Goa le 5 août 2018. Plus de 3000 participants assisteront à l’événement. Avec plus de 80 conférenciers, y compris des représentants des gouvernements régionaux et le milliardaire américain Tim Draper.

Draper a réintégré le marché indien en février 2017, étant parti en 2016 en raison d’un prétendu manque de règle de droit, ce qui a incité Draper Fisher Jurvetson à vendre l’ensemble de son portefeuille indien. Bien qu’impressionné par les initiatives anti-corruption du Premier ministre dans le pays, l’investisseur technologique a critiqué la position négative de l’Inde sur les cryptomonnaies.

Les gouvernements étatiques et municipaux adoptent de plus en plus la technologie blockchain pour rendre leurs opérations plus sûres et efficaces. Le 25 juillet 2018, le gouvernement de Catalogne a annoncé son intention de mettre en oeuvre la technologie blockchain dans tous les domaines de l’administration publique d’ici fin 2018. La Generalitat de Catalunya veut promouvoir la technologie “dans le but d’améliorer les services numériques au public et de promouvoir le potentiel de cette technologie entre l’administration, les entreprises et le citoyen”.

En début de juillet 2018, la municipalité de Riyad en Arabie Saoudite s’est associée au géant technologique IBM pour développer une stratégie visant à améliorer les services et les transactions du gouvernement grâce à l’utilisation de la technologie blockchain. Le partenariat a été conclu conformément à une décision du gouvernement de l’Arabie saoudite de travailler à l’amélioration de la qualité des services municipaux et d’intégrer des technologies de pointe dans le cadre du programme Saudi Vision 2030.

Source

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Houssen Moshinaly

Rédacteur web depuis 2009 et journaliste scientifique. Je suis également un blogueur dans la vulgarisation scientifique et la culture.

Je m'intéresse aux cryptomonnaies et à la Blockchain depuis 2012 et par mes articles, j'espère apporter plus d'éclairage sur ce qui se passe dans ce secteur en pleine émergence.

Pour me contacter personnellement :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils