Le Forum économique mondial présente plus de 65 cas d’utilisation de la Blockchain pour la protection de l’environnement


Pexels / Pixabay

Dans un rapport, le (WEF) a présenté plus de 65 cas d’utilisation de pour résoudre les problèmes environnementaux les plus urgents. Dans le rapport intitulé Building Block(chain)s for a Better Planet, le WEF basé en Suisse a mis en évidence un grand nombre d’applications de blockchain qui pourraient aider à résoudre les problèmes environnementaux les plus pressants du monde.

Selon le WEF, les applications proposées peuvent renforcer les efforts de protection de l’environnement de plusieurs manières, comme de nouveaux modèles de financement pour l’environnement, la valorisation non financière, le capital naturel, des systèmes décentralisés plus efficaces et plus propres, etc. Outre le potentiel d’amélioration des processus existants, le rapport mentionne également la possibilité d’introduire de nouvelles solutions de Blockchain qui devraient transformer complètement la gestion des principaux problèmes environnementaux.

Ces nouvelles solutions comprennent les chaînes d’approvisionnement transparentes, les systèmes décentralisés de gestion de l’énergie et de l’eau, les sources de collecte de fonds durables, les marchés du carbone et autres. Selon le rapport, la prochaine étape importante dans l’introduction d’applications de type blockchain pour la protection de l’environnement est la mise en place d’un écosystème de blockchain “responsable” et “global”, par opposition au financement de projets spécifiques distincts. Ce type de termes fait craindre un Greenwashing en exploitant la Blockchain.

En conclusion, le WEF a également mis en évidence le problème de l’utilisation excessive de la blockchain causée par le battage médiatique autour de l’industrie. Pour résoudre ce problème, l’organisation a proposé trois questions majeures à considérer comme point de départ de toute initiative liée à la blockchain: la technologie peut-elle résoudre un problème spécifique, les risques de conséquences imprévues peuvent-ils être gérés de manière acceptable et les parties prenantes sont disponibles.

Le 13 septembre 2018, le WEF a publié un rapport conjoint qui estimait que la technologie du grand livre distribué (DLT) pourrait ajouter 1 000 milliards de dollars au volume du commerce mondial au cours des dix prochaines années. Le rapport a également fait valoir que l’adoption de la technologie par les principaux gouvernements, y compris les États membres de l’Union européenne, était inévitable.

Source : Cointelegraph.com News

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Houssen Moshinaly

Rédacteur web depuis 2009 et journaliste scientifique. Je suis également un blogueur dans la vulgarisation scientifique et la culture.

Je m'intéresse aux cryptomonnaies et à la Blockchain depuis 2012 et par mes articles, j'espère apporter plus d'éclairage sur ce qui se passe dans ce secteur en pleine émergence.

Pour me contacter personnellement :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *