La Banque mondiale demande à la Commonwealth Bank d’Australie d’émettre des obligations en utilisant la technologie Blockchain


Selon un communiqué de presse, la of Australia (CBA), la plus grande banque du pays, a été mandatée par la pour organiser une émission obligataire exclusivement sur une . La BCA organisera le premier emprunt obligataire mondialement créé, attribué, transféré et géré à l’aide de la technologie de la Blockchain.

Les deux organisations utilisent une blockchain privée , mais la CBA reste ouverte aux alternatives car les autres blockchains se développent rapidement. Microsoft a procédé à un examen indépendant de la plateforme pour évaluer sa sécurité et sa résilience. James Wall, directeur général exécutif de l’Institutional Banking & Markets International, a déclaré:

Nous pensons que cette transaction sera révolutionnaire en tant que démonstration de la façon dont la technologie de la blockchain peut servir de plateforme de facilitation pour différents participants.

Selon la CBA et la Banque mondiale, l’utilisation de la technologie de la Blockchain simplifiera la levée de capitaux, le négoce de titres, l’accélération des opérations et la surveillance réglementaire. En juillet 2018, la CBA a livré avec succès une cargaison de 17 tonnes d’amandes en Europe à l’aide de sa nouvelle plateforme de Blockchain afin de suivre le fret entre Melbourne et Hambourg, en Allemagne. La plateforme s’appuie sur la technologie du Distributed ledger technology (DLT), de l’ (IoT) et des .

En Thaïlande, la Thai Bond Market Association (TBMA) a révélé qu’elle déploierait une solution de blockchain sur sa plateforme de services d’enregistrement. La nouvelle plateforme permettra à la TBMA d’émettre plus rapidement des certificats d’obligation, ce qui stimulera la liquidité du marché secondaire. La solution de blockchain devrait être introduite plus tard cette année.

Source

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Houssen Moshinaly

Rédacteur web depuis 2009 et journaliste scientifique. Je suis également un blogueur dans la vulgarisation scientifique et la culture.

Je m'intéresse aux cryptomonnaies et à la Blockchain depuis 2012 et par mes articles, j'espère apporter plus d'éclairage sur ce qui se passe dans ce secteur en pleine émergence.

Pour me contacter personnellement :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils