Un premier membre du Congrès américain révèle qu’il possède des Bitcoins


Le président du comité judiciaire de la Chambre des représentants américaine pourrait être le premier membre du Congrès à révéler qu’il est propriétaire de . Le membre du Congrès, Bob Goodlatte (R-VA), a indiqué qu’il possédait entre 17 000 et 80 000 dollars en cryptomonnaies dans son rapport annuel sur la divulgation financière. Goodlatte a déposé sa déclaration le 10 mai 2018, un mois avant que le Comité d’éthique des États-Unis ne publie de nouvelles règles sur la divulgation des avoirs en monnaies virtuelles.

Selon les nouvelles règles, tous les membres de la Chambre doivent divulguer leurs propres ressources en cryptomonnaie ainsi que celles de leur conjoint, d’une valeur supérieure à 1 000 $ et à déclarer des transactions en crypto-monnaie, supérieures à 1 000  dollars, dans les 45 jours. Selon le communiqué, le membre du Congrès a principalement investi dans Bitcoin (BTC), avec des participations dans (ETH) et (BCH).

Le fils de Goodlatte, Bobby Goodlatte Jr., serait également un dans Coinbase, mais on ignore quand et combien il a investi dans la société. Pour certains législateurs du Congrès américain, les crypto-monnaies sont un objet de suspicion ou de dérision. Lors d’une audition au printemps 2018, la représentante de Californie, Sherman, est allée jusqu’à déclarer que la cryptomonnaie était des bêtises, ajoutant qu’elles ne pouvait qu’aider les terroristes et les criminels à faire circuler de l’argent illégal.

Alors que certains régulateurs et législateurs ont appelé à un renforcement des réglementations sur les monnaies numériques, plusieurs membres du Congrès sont des partisans du secteur. Jared Polis, membre du Congrès favorable au Bitcoin, est connu pour la création du Congressional Caucus, un groupe qui vise à développer davantage la technologie de la blockchain et à promouvoir une approche réglementaire du laissez-faire.

Le sénateur Mark Warner a acquis une réputation de crypto-bulle en prévoyant que la capitalisation du marché dépassera les 20 000 milliards de dollars d’ici 2020. J’étais un investisseur précoce dans les téléphones portables dans les années 80 et je pense que la blockchain a un potentiel de révolution comme les téléphones portables. Alors que notre gouvernement commence à se pencher sur la cryptomonnaie, je ne pense pas que vous puissiez séparer les cryptomonnaies de la technologie sur laquelle elles reposent avait-t-il déclaré.

Source

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Houssen Moshinaly

Rédacteur web depuis 2009 et journaliste scientifique. Je suis également un blogueur dans la vulgarisation scientifique et la culture.

Je m'intéresse aux cryptomonnaies et à la Blockchain depuis 2012 et par mes articles, j'espère apporter plus d'éclairage sur ce qui se passe dans ce secteur en pleine émergence.

Pour me contacter personnellement :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *