Les entreprises centralisées dans un écosystème décentralisé


scholty1970 / Pixabay

et les cryptmonnaies se sont emparée du secteur bancaire alors que les banques et les institutions financières commencent à expérimenter en interne la et des cryptomonnaies pour être à la pointe de ces technologies. Le fait que des organismes gouvernementaux et même des organismes de direction mondiaux tels que le G20 cherchent à réglementer les cryptomonnaies donne encore plus de légitimité à l’industrie.

La dernière vague d’adoption provient maintenant des sociétés qui, traditionnellement, avaient réussi grâce à leur domination centralisée sur différents aspects du marché. Microsoft, dans le monde de l’informatique, en est un exemple. Il y a  aussi Amazon comme le pionniers du commerce électronique.

Ces entreprises sont en quelque sorte obligées de se tourner vers la technologie blockchain, car il est devenu évident que c’est l’avenir, et même si cela va à l’encontre de leurs valeurs centralisées, elles ne peuvent pas la révolution de la blockchain.

L’entrée de Microsoft

Microsoft a toujours été l’une des plus grandes entreprises à parier sur le Bitcoin. En décembre 2014, le contenu des magasins Windows et Xbox pouvait être acheté en Bitcoin alors que l’adoption et l’attrait du Bitcoin étaient minimes.

Bien sûr, ce n’était qu’un clin d’œil aux méthodes alternatives de paiement. Microsoft étant flexible aux besoins de ses clients.

Microsoft a clairement identifié la puissance de blockchain et son potentiel étendu pour des applications dans le monde des entreprises. La société développe actuellement des applications blockchain.

Microsoft cherche également à construire des plateformes sur lesquelles les entreprises peuvent développer leurs applications blockchain, telles que Confidentiel Consortium (Coco) Framework, un protocole basé sur , qui se base sur Microsoft Azure.

Ils ont également annoncé qu’ils envisagent d’intégrer des ID décentralisés (DID) basés sur la blockchain dans leur L’application Microsoft Authenticator

Microsoft Azure a lancé son service de création d’applications blockchain Azure Blockchain Workbench. Workbench vise à permettre aux entreprises de créer des applications blockchain sur mesure pour accélérer le processus de développement. l’automatisation de la configuration de l’infrastructure.

Les efforts d’Amazon

Microsoft et Amazon ont des origines similaires avec leurs fondateurs, Bill Gates et Jeff Bezos, qui ont eu des idées révolutionnaires. Par conséquent, il n’est pas surprenant de voir ces deux entreprises être à l’avant-garde d’une nouvelle vague technologique.

Gates est critique sur le Bitcoin et Bezos fait la grimace pour accepter les cryptmonnaies sur Amazon, mais il devient clair que leurs entreprises devront évoluer.

Amazon a révolutionné l’e-commerce et cherche à être au sommet de la hiérarchie. Tout comme dans le secteur bancaire, il y a une ruée vers la blockchain avant que le reste de la compétition arrive sur le marché.

Amazon est déjà dans une bataille avec IBM et Oracle avec son propre “blockchain-as-a-service”. Le framework blockchain pour Ethereum et Hyperledger Fabric, qui permet aux utilisateurs de construire et gérer leurs propres applications décentralisées Blockchain, est développé sous différentes formes.

Essentiellement, les utilisateurs pourraient créer leurs propres applications blockchain. via l’outil CloudFormation Templates d’ (AWS) pour éviter des configurations manuelles fastidieuses de leur réseau blockchain

Oracle et d’autres entrent également dans la course

Oracle, la deuxième plus grande société de logiciels au monde, a récemment dévoilé des produits de blockchain et les proposera au cours des deux prochains mois. Encore une fois, c’est un service de cloud similaire construit sur le projet Hyperledger Fabric et similaire au service blockchain d’IBM.

De grandes entreprises prennent également le train blockchain dans différentes formes. Huawei propose ses téléphones avec un portefeuille Bitcoin intégré; Samsung a révélé qu’il utilisera la blockchain pour gérer sa chaîne d’approvisionnement mondiale; Le groupe bancaire espagnol BBVA est devenu la première banque mondiale à accorder un prêt sur la blockchain et les cas d’utilisation continuent de croître dans le monde entier.

Est-ce que c’est la même course qu’on eu pour les tablettes, les Smartwatchs ou l’internet des objets, seule l’avenir nous le dira. Mais avec la prochaine crise économique qui se profile dans la zone euro, qui sait si ce secteur ne va pas finir en une immense fausse couche.

Source : Cointelegraph.com News

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Houssen Moshinaly

Rédacteur en chef, webmestre et blogueur, précaire comme tout blogueur qui se respecte.

Pour me contacter personnellement :

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils