Dégout pour les Youtubeurs dégustation

Les Youtubeurs dégustations montrent tellement la médiocrité qu’on ne peut être que dégouté face à ces erreurs génétiques.


Les Youtubeurs dégustations montrent tellement la médiocrité qu'on ne peut être que dégouté face à ces erreurs génétiques.

Il y a plusieurs façons de réussir sur Youtube. Soit, tu fais du pute à clic avec du contenu aussi vide que ta vie sexuelle, soit tu fais des vidéos dégustations, soit tu fais du bon contenu en batissant ta communauté au fil des années. Vu la tendance actuelle de Youtube, on est certain que la plupart ont choisi les 2 options,mais on peut considérer comme la lie de l’humanité ceux qui combinent les 2 premières options.

Les vidéos Dégustation sont apparu d’abord en Asie, notamment en Corée du Sud. Ainsi, un mec de 12 ans avait environ 2 millions d’abonnés et chaque matin, les millions de gens le regardaient en train de bouffer son petit-déjeuner. Par la suite, ça s’est étendu chez les Yankees pour finalement débarquer en France. Même pour les pute à clic, les français sont les derniers, c’est vous dire. Mais ça reste populaire en Corée du Sud si tu arrive à mélanger des nichons et de la bouffe.

Les Youtubeurs dégustations montrent tellement la médiocrité qu'on ne peut être que dégouté face à ces erreurs génétiques.

Mais il y a une réflexion lancinante qui me taraude. Des mecs comme David Lafarge et d’autres sont tellement ignorants qu’ils considèrent la bouffe comme une activité créative. Réfléchissez-y. La bouffe, c’est rien du tout et dans notre cas, même un chimpanzé ne regardera pas un autre chimpanzé en train de manger, à la rigueur, il tentera de piquer sa bouffe.

Cela signifie que ces Youtubeurs dégustations ont tellement une vie de merde qu’ils considèrent une activité quotidienne, maitrisé par tous les organismes de la planète, comme étant une activité qui mérite des vidéos avec l’approbation de personnes qui sont aussi cons qu’eux.

Les Youtubeurs dégustations montrent tellement la médiocrité qu'on ne peut être que dégouté face à ces erreurs génétiques.

On pourrait dire la même chose des Youtubeurs gaming ou des pétasses qui confondent une brosse de maquillage avec le balai de leurs chiottes. Mais dans ces deux cas, on peut y voir quand même un effort, aussi minime, que soit-il. Tu peux jouer par procuration ou apprendre des trucs de maquillage, mais dans le cas de la bouffe, il n’y a rien à apprendre sans oublier les 3 conséquences qui méritent qu’on décapite ces Youtubeurs et qu’on stérilise leurs mères pour éviter des rejetons aussi génétiquement défectueux :

  • Ils vont de la publicité clandestine
  • Ils promeuvent la malbouffe
  • Ils lèchent le cul en incitant les enfants à s’adonner à la société de consommation la plus extrême et la plus abjecte qui soit

La malbouffe est déjà un problème à la télé avec des enfants qui sont influencé de plus en plus, mais au moins, c’est pendant les publicités. Ici, ces Youtubeurs font de la publicité 3 à 4 fois par jour dans certains cas. Ce sont les marques qui doivent être contentes. Elles économisent le budget de la pub à cause de ces connards et des connasses.

Les Youtubeurs dégustations montrent tellement la médiocrité qu'on ne peut être que dégouté face à ces erreurs génétiques.

Et la tendance n’est pas à l’optimisme, comme les asiats nous montrent qu’on peut toujours faire pire, petit à petit, ces vidéos dégustations vont se transformer en partouze avec la copine, car il faut toujours aller plus loin. J’ai appris la technologie de Gene Drive basée sur CRISPR que je peux faire à la maison. Ce n’est pas pour guérir des maladies, mais pour stériliser ces enculés à l’échelle de toute leur putain de lignée de dégénérés.

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Houssen Moshinaly

Blogueur, webmestre, écorché vif, précaire comme tout blogueur qui se respecte

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils