Dépasser la zététique

Pour avoir une bonne pensée critique, il faut dépasser la zététique, notamment celle qui pullule sur Youtube, car elle est souvent dépassé, pas par sa méthode, mais par ses discours, car elle montre plus une idéologie des personnes derrière qu’une vraie méthode.


stevepb / Pixabay

Je parlais déjà il y a quelques mois de la hype récente de la zététique. Sur les réseaux sociaux et Youtube, tout le monde se dit zététicien et même si c’est une bonne chose sur la forme, le fond reste assez trouble. Désormais, j’ai dépassé la zététique et c’est un processus tout à fait libérateur. La pensée critique va toujours m’animer, mais elle ne sera pas la seule.

Le gros problème est que tout le monde parle de zététique sans la comprendre et même sans l’appliquer et ça doit être mon cas. Mais en me confrontant à différentes opinions, je me suis rendu que cette méthode est loin de faire l’unanimité, surtout qu’on nous vend des listes de paralogies, d’arguments fallacieux comme une liste de courses qu’il ne faut pas oublier quand on va chercher de l’information sous peine d’être considéré comme un croyant-conspirationnisto-nazi-ultraliberaux-a-la-botte-des-sectes.

Ce n’est même pas la faute de la zététique telle qu’on la voit dans des centres ou des observatoires, mais plutôt une récupération de la zététique par certains crétins qui l’utilisent pour justifier une croisade morale sans se justifier des conséquences que cela peut avoir sur les autres. Ce qui est intéressant est quand on lit leurs articles est qu’ils répètent la méthode scientifique comme un mantra comme un juif qui dodeline la tête devant le Mur des Lamentations en espérant que ses vœux seront exaucé et que sa parole va illuminer le ciel de l’obscurantisme le plus profond.

mxcls55 / Pixabay

J’attends toujours des preuves historiques de l’existence d’une civilisation basée entièrement sur la rationalité tellement pure qu’elle en est caricaturale (Si vous en avez, envoyez-les à l’adresse vatefaireneculer@sodomisetamere.com. Quand j’ai intégré la philosophie dans ma pensée, notamment de Kant dans la zététique, celle-ci m’a semblé tellement démodée et imparfaite à la manière d’un slip trempé de sueur et d’autres fluides corporels tout à fait inavouables.

De même manière qu’on éprouve un soulagement en enlevant ce slip, j’ai compris mon enfermement quasi sectaire quand j’ai dépassé cette zététique dont on nous vante les bienfaits à longueur de journée et dont on attend toujours l’impact réel sur les groupes en face.

Le cas de Tronche en biais

Le cas de la chaine Tronche en Biais est systématique et il faut taper dessus, car c’est comme un gang, il faut décapiter les plus forts, mais ma critique vaut pour tous les nouveaux zététiciens qui se revendiquent comme tel après avoir vu des vidéos à la con et lu quelques pages de Wikipédia. Mais avant tout, je les remercie de m’avoir initié à une forme de la pensée critique, mais je les ai dépassé et Dieu comme ça fait du bien d’être libéré d’un enfermement sectaire tout aussi dangereux que les sectes combattues par les zététiciens. Les premiers Live de la TEB sont intéressant, notamment sur le scientisme avec Guillaume Lecointre, mais par la suite, comme vous dire que c’est totalement parti en couilles. J’ai soupçonné une couille comme un melon dans le potage avec le Live sur la psychanalyse avec Sophie Robert.

Sponchia / Pixabay

La psychanalyse est souvent considéré comme une pseudo-science et même une entrée sectaire, mais les interventions de la meuf font froid dans le dos, car Tronche en Biais a invité une complotiste pure et dure. Elle nous dit que la psychanalyse a été expulsé des universités, mais que les psychanalystes ont réussi de nouveau à s’infiltrer dans les filières de psychologies et qu’un étudiant en psychologie peut subir un enseignement de la psychanalyse sans le savoir. Le complotisme est de voir un monde qui se ligue contre sa pensée et qu’il est impossible de vérifier la conspiration de ce monde. Cette sortie de la meuf est à pleurer de rire, car il faudrait avoir une maitrise parfaite de la psychanalyse et de la psychologie pour détecter des infections dans l’enseignement universitaire.

Ce qui fait que l’affirmation de cette femme est toujours vraie quelle que soit la condition, voilà un bel exemple d’une hypothèse irréfutable, mais à aucun moment, les 2 péquenots de la Tronche en biais lui ont fait cette remarque, car je suis certain qu’ils ont détecté cette erreur de raisonnement, mais bon, on est là pour taper sur la psychanalyse et tant pis si on donne le micro à une femme qui a surtout besoin de se remettre en question et d’aller voir un psy. Cette critique trottait dans ma tête, mais je n’arrivais pas à mettre les mots dessus et il y a 2 vidéos qui m’ont permis de me libérer de cette zététique tout à fait répugnante sur de nombreux aspects.

La première vidéo est celle de Loic Chaigneau qui est très grasse. Mais bon, c’est Loic Chaigneau, car on comprend à peine ce qu’il dit. Mais je mettrais quelques bémols sur cette vidéo, car Loic Chaigneau critique directement la méthode scientifique de la zététique, car il estime que les approches théoriques et philosophiques sont obsolètes. On peut être d’accord ou non, mais sachez qu’après la sortie de cette vidéo, un larron de TEB a fait un article dézinguant Loic Chaigneau à cause de ses pratiques dans la naturopathie. Notons que je suis assez sceptique dans la naturopathie, mais vous avouerez qu’un article critique quelques temps après la vidéo de Chaigneau est pour le moins pas très catholique à la limite d’une pensée de l’inquisition.

Dans cet article, AssezDeMandax parlait de motifs lucratifs des pratiquants de la naturopathie et d’autres arguments fallacieux qui n’ont rien à voir avec la putain de vidéo. Je dirais que quand on collecte plus de 22 000 euros sur un documentaire à la con montrant simplement des entretiens qui a pris plus d’un an, alors on évite trop de la ramener et je ne parlerais même pas de l’association de Motēuczōma Ilhuicamīna qui est juste là pour avoir des subventions gouvernementaux. Oui, je sais, c’est de l’Ad Hominem, mais je m’en bat tellement les couilles.

Waldkunst / Pixabay

Car au final, c’est la seconde vidéo qui m’a plus libéré. C’est celle de Charles Robin sur un message à la Tronche en Biais. Contrairement à la première, elle n’est pas du tout grasse et elle utilise des arguments logiques pour montrer les nombreuses contradictions de Tronche en Biais. C’est celle-là qui m’a totalement libéré, car mes propres critiques mentales avaient enfin les mots qu’elles méritaient. Dans la vidéo, Charles Robin montre les énormes problèmes de TEB avec les Lives sur Thierry Casasnovas et celle sur le féminisme avec Peggy Sastre.

Personnellement, je n’ai pas tiqué dessus, mais il est vrai que l’intervenant sur le Live concernant Regenere.org était tellement médiocre qu’on aurait dit que le mec est sorti d’une boite totalement bourré et qu’on l’ai trainé sur le plateau pour avoir une marionette pour permettre à nos zétopéquenots de taper sur tout ce qui bouge même si Regenere.org est très discutable, mais ce sont aux autorités d’intervenir et non à des croisés moraux avec des costumes de la pensée critique qui est violé dans tous les sens pour des motifs purement idéologiques.

Et depuis quelques temps, tous les Lives de TEB sont devenu assez médiocres. Mais on va arrêter là l’Ad Hominem. Je ne parle même pas de cette abomination de Live sur l’économie, où l’enculé d’étudiant a dénigré Keynes en le traitant d’ivrogne et un toxico (Non, mais t’as vu ta tête de macaque dopé ?). Même si AssezDeMentax l’a ramené un peu à l’ordre avec de l’Ad Hominem, c’était avec le sourire du genre  : Vas-y, tu peux taper, mais n’en fais pas trop, car cela va se voir. Que dire du Live sur le Libre où nos 2 lapins ont écarté rapidement cette corruption systématique et ce chantage intellectuelle avec les éditeurs scientifiques comme Elsevier ou Springer. Le diable se cache dans les détails et en général, si vous suivez le Live de façon étourdie, alors vous manquerez ces détails. Sur le Live concernant les dérives sectaires, AssezdeMendax insère sournoisement une référence à Raptor Dissident pour demander si sa communauté et son comportement était sectaire (à cette époque, on était en plein l’affaire Raptor Dissident), et l’expert en face, vu que la question d’AssezDeMendax était très généraliste a dit que oui, mais on voyait très qu’il ne connaissait pas cette affaire et les spécificités de Raptor Dissident. Cela signifie qu’on a un très beau cas de validation par l’argument d’autorité. Je pourrais aussi parler de ce Live où un zététicien croyant a été moqué, dénigré, insulté de façon très insidieuse par les 2 zétopéquenots.

Adieu la zététique ?

Plus j’utilise la pensée critique contre ces nouveaux zététiciens et plus j’en apprend à me méfier, car de nombreuses de leurs interventions sont motivés sur le plan idéologique. Et je ne parle même pas des autres connards qui font 5 vidéos intitulées zététique afin d’ouvrir une page sur Tipeee. On a du militantisme sur l’athéisme et même une idéalisation de la science qui est totalement fantasmé par le mec d’Hygiène Mentale (le mec qui voit le monde constamment en rose, il faut changer de lunettes, mon vieux).

kellepics / Pixabay

Le plus inquiétant est que le public de ces nouveaux zététiciens est très jeune et que ces jeunes vont penser que c’est ça la zététique alors qu’elle est bien plus complexe. La zététique qu’ils voient sur Youtube est l’Art du Doute par des gens totalement imbus d’eux-mêmes et remplis de certitudes, un comble. A force de marteler la zététique dans chaque aspect de la société, alors on crée un monde binaire. Et la lâcheté qui caractérise ces personnes est tout aussi abjectes. On va critiquer vos croyances les plus fondamentales, mais sans rancune hein ! Une espèce d’animaux très étranges qui sont sorti de nulle part ou plutôt qui tente d’exporter le scepticisme militantiste américain à la manière d’un Dawkins (qui passe plus de temps à déblatérer dans des conférences insipides qu’autre chose), mais l’argumentation est faible, minable de la part de ces nouveaux zétopéquenots.

J’aurais pu utiliser le titre d’Adieu la zététique, mais je ne rejette pas du tout la méthode scientifique,mais simplement que je refuse de me considérer comme un zététicien. En rejetant la spiritualité, l’art, la culture en rationalisant tout, la zététique n’est qu’une peau de vache sans aucune saveur. Une preuve n’existe pas, à la limite, on aura des corroborations. De plus, la réfutabilité de la preuve de Popper, chanté à tue-tête par les zétopéquenots, n’est plus valable en philosophie depuis les années 1980. En fait, le concept même d’une liste de critère pour déterminer la méthode scientifique est invalide d’un point de vue de la philosophie. Comme je rattrape mon retard sur la philosophie (il me faudra quelques décennies pour y parvenir), je me rend compte de la pauvreté des arguments de la zététique et à son dogme sectaire de s’accrocher à ces critères. De plus, les zététiciens citent constamment Popper sans même l’avoir lu entièrement, car Popper lui-même n’était plus d’accord avec ce critère de réfutabilité par la suite.

Ce que je revendique est d’avoir une approche pour moins me tromper sur certains sujets, mais je revendique aussi le droit de me tromper et d’avoir des croyances, car c’est comme ça qu’on avance. Les zétopéquenots sur Youtube rejettent toute idée contrairement à leur prétention et malgré tout ce qu’ils peuvent raconter, j’y vois une pensée dangereuse qui ne peut provoquer qu’une binarisation accrue de notre société déjà très divisée.

Pour aller plus, il y a cet article qui critique également la zététique. Cependant, c’est la zététique version 1.0. A la base, la zététique étudie les phénomènes paranormaux ou extraordinaires via le prisme scientifique. Et cet article montre qu’il y a déjà des problèmes dans ce domaine. Les erreurs sont bien plus grossières chez les zétopéquenots.

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (6 votes, average: 2,33 out of 5)
Loading...

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils