Je suis fatigué….2017

J’ai l’impression d’avoir passé toute la journée dans une tranchée en étant bombardé par l’artillerie. Sauf que la journée est l’année 2017.


freeillustrated / Pixabay

Je suis fatigué, très fatigué. L’année 2017 est la pire que j’ai vécu. Pas au sens personnel, car j’étais précaire en 2016, ça n’a pas changé en 2017. Mais cette année 2017 a été celle de l’hystérie, du combat sanglant, de la haine sur toutes les frontières, les plages et les marécages. Je pense que je n’ai pas vécu une telle année depuis un âge fort avancé. Avec l’ère Trump, les américains sont plus divisé que jamais, les démocrates sont dans l’hystérie la plus totale, les Républicains tentent de répondre avec la même haine et les pro-Trump arrivent au milieu en soufflant comme des dragons sur un océan d’essence et de non sens.

Alexas_Fotos / Pixabay

Mais qu’est-ce qu’on a foutre que les Yankees se bouffent entre eux ? Mais la même hystérie a frappé la France. Les élections françaises donnent l’impression à beaucoup de gens d’avoir avalé des tonnes d’excréments en l’espace de quelques semaines et aujourd’hui, ces excréments bloquent leur digestion mentale. Ils ont l’impression d’avoir été violé dans tous les sens avec un dépeçage complet du tissu de la société. Mais qu’est-ce qu’on a foutre ? Je ne suis même pas français, mais vivant dans le monde francophone, on est touché par ce cancer de la raison et de la haine.

Je suis vraiment fatigué. Après les élections, on a les féministes qui ont débarqué la gueule ouvert pour tout dévorer tout sur leur passage. En balançant, vociférant, avec des Hashtags sortis de leurs culs, qui ne servent à rien, elles ont réussi à mettre quelques péquenots starifiés en PLS. Pourquoi avoir besoin de la justice ? Il suffit de dénoncer sur les réseaux sociaux et de s’en aller tranquillement avec le sourire d’une pétasse qui fait son taf. De l’autre coté, les mecs ne sont pas reste, car tout action entraine une réaction de force égale et opposée avec des machistes qui n’en peuvent plus et qui vont balancer toute leur misogynie.

Je suis fatigué de 2017

Mais le dogmatisme sectaire des féministes font que des hommes, qui n’avaient  rien demandé à personnes, rejoignent cette manosphère comme moi, car au moins, on ne va pas les poursuivre dans les rues pour les égorger comme des porcs. Et s’il n’y a que les féministes et les machistes. Il y les anti-sciences. 40 % des Français ne croient pas au réchauffement climatique anthropique, 70 % de ces même connards de Français pensent que les OGM sont dangereux pour la santé. Les platistes gagnent du terrain.

Cette année 2017 a été celle de l’extrémisme, de la haine systématique. La moindre parole de travers et tu es trainé sur le bucher par tous les SJW de mes couilles en oubliant que tout le monde a le droit de dire des conneries. Je suis fatigué, mais vraiment fatigué de voir que les réseaux sociaux favorisent systématiquement l’extrémisme et qu’on tombe encore et encore dans ce même putain de panneau. Même dans le Food Porn, les gens deviennent extrêmes, c’est vous dire.

Alexas_Fotos / Pixabay

On va me dire : Mais t’es totalement con de rester sur les réseaux sociaux. Sauf que putain de ta race, je dois le faire pour le boulot, mais il y a belle lurette que je ne poste pas la moindre réflexion personnelle sur Twitter et Facebook. Et je suis certain que de nombreuses personnes sont dans mon cas. Je lance des forums ici et là et je suis le seul à poster ce que je pense. Et merde pour le biais de confirmation.

Pour moi, les responsables de toute cette merde sont les médias. Ce n’est pas un scoop, mais en 2017, on a pu voir leur dégueulasserie en plein jour. Corruption, connivence, culture du Clash, voyeurisme, pornographique. Et ne vous trompez pas, les médias ont une influence colossale sur l’opinion publique. Je suis fatigué de ces enculés qui déversent tellement de boue et de merde par leur plume et leurs tronches de macaques en se réfugiant systématiquement derrière cette putain de liberté de presse de merde de mes couilles. Quand on regarde toutes les saloperies de l’histoire, on se rend compte que la presse a été toujours au centre pour souffler sur le feu. Chaque commentaire sur les réseaux sociaux ou Youtube est de la haine pure.

L’Amérique, imbue d’elle-même, ne supporte pas que sa société si “civilisée”, ait pu élire un mec comme Trump, la France ne supporte d’avoir élu un gamin attardé et cette haine refoulée met tout le monde à bout de nerfs et c’est le monde entier qu’ils font chier. Les algorithmes font chier tout le monde entier et dans certains pays, ces même réseaux sociaux contribuent aux génocides et aux autres Horror Humanum Est.

Il faut qu’on se débarrasser de toute cette merde, faut qu’on les neutraliser tout autant qu’ils sont, car ça va finir très mal. Un bon bain de sang est un bon bain de sang.

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils