La grosse blague du Manspreading


C'est avec des affaires comme le Manspreading que les féministes sont systématiquement dénigrés. Et il y a de quoi face à l'absurdité du Manspreading.

C’est avec des affaires comme le Manspreading que les féministes sont systématiquement dénigrés. Et il y a de quoi face à l’absurdité du Manspreading.

C'est avec des affaires comme le Manspreading que les féministes sont systématiquement dénigrés. Et il y a de quoi face à l'absurdité du Manspreading.

Je suis la destruction, l’enfer et la haine !

Le Manspreading est un terme qui désigne le comportement des hommes dans les transports en commun. Si vous êtes assis dans le métro ou dans un bus avec les jambes largement écartées, alors vous êtes coupable de Manspreading. Une accusation aussi ridicule que pathétique, car le fait d’asseoir avec les jambes écartées n’est pas une insulte pour les femmes, mais juste qu’il y assez de putain d’espace pour pouvoir le faire sans gêner qui que ce soit. Notons que le Manspreading a été lancé par les féministes de salon et le terme est apparu la première fois dans l’Urban Dictionnary en 2010 pour se moquer des hommes quand ils écartent leurs jambes pour former le signe V.1 2  A partir de la blague dans Urban Dictionnary, des femmes ont commencé à l’associer aux transports publics en 2013 sur Twitter.3 Mais c’est surtout les Parisiennes qui sont à l’origine de cette vaste blague. Elles se plaignaient du comportement de certaines personnes dans le métro et elles ont lancé une campagne à la con sur Twitter, le réseau qui permet à des aboiements de passer pour une symphonie de la protestation sociale.4 Toujours en 2013, le Manspreading a été récupéré par d’autres féministes dans un article posté dans le blog mentakingup2muchspaceonthetrain sur Tumblr.5 Le blog demandait à ses lectrices d’envoyer des photos d’hommes coupables de Manspreading pour leur faire honte en public.

C'est avec des affaires comme le Manspreading que les féministes sont systématiquement dénigrés. Et il y a de quoi face à l'absurdité du Manspreading.

Oh zut, j’ai oublié mon heure de gym matinale.

Et c’est là que la critique entre en scène. D’autres féministes n’ont pas du tout apprécié cette exploitation du féminisme pour promouvoir un comportement aussi futile que le Manspreading. A raison, elles ont estimé que les féministes avaient déjà dû mal à entendre et que le Manspreading était le meilleur moyen de les faire passer pour des bouffonnes de service #Jeconfirme.6 Mais c’est surtout la campagne du Metropolitan Transportation Authority (MTA) qui a mis le feu aux poudres.7 Le MTA est chargé des transports publics dans la ville de New York et ses environs. En décembre 2014, cette autorité avait lancé une campagne de sensibilisation pour les comportements respectueux dans les transports publics. La MTA dénonçait de nombreux comportements tels que la monopolisation des barres, faire perdre du temps aux passagers et de la musique trop forte.

Le slogan des autorités du métro de New-York concernant le Manspreading

Le slogan des autorités du métro de New-York concernant le Manspreading

Parmi les slogans de la MTA, on avait Dude, Stop the Spread, Please et même si l’autorité n’avait pas utilisé le mot Manspreading, le mal était déjà fait. Le fait de prendre trop de places dans les transports n’est pas uniquement propre aux hommes, car tout le monde le fait. Ce comportement est normal du moment qu’il y a une place. Et il ne faut pas oublier qu’il y a des connards, mais également des connasses qui se fichent totalement du savoir-vivre dans le transport public.

C'est avec des affaires comme le Manspreading que les féministes sont systématiquement dénigrés. Et il y a de quoi face à l'absurdité du Manspreading.

Mes chaussures sont trop blaaaanches pour le sol dégoutant de ce métro !

La médiatisation du Manspreading montre que les féministes “sérieuses” ont été les dindons de la farce dans tous les sens du terme. Vous avez les féministes de salon qui ont eu leur heure de gloire dans leur costume de Social Justice Warrior, vous avez eu les journalistes, avides de trucs inutiles pour justifier leur chèque, qui ont fait des centaines d’articles (vous vous souvenez de Pokémon Go ?) et les vrais combats des féministes, tout le monde s’en fout pendant ce temps. Bravo les filles, vous avez bien mérité tout mon irrespect !!

C'est avec des affaires comme le Manspreading que les féministes sont systématiquement dénigrés. Et il y a de quoi face à l'absurdité du Manspreading.

La médaille d’argent de la fils de puterie. Le pied sur une place de libre alors que l’homme est debout à coté.

Les transports en commun existent depuis plusieurs décennies, mais c’est uniquement en 2013 que les féministes se rendent compte du Manspreading. Soit, vous ne preniez jamais les transports publics pour le remarquer, soit vous êtes vraiment très, très, très longue à la détente, soit, vous avez créé un mot de toutes pièces pour inventer un combat aussi futile que risible tout en sapant les efforts pour les inégalités des femmes dans la société. Tout le monde peut prendre des images individuelles pour en faire ce qu’il veut. La photo ou un témoignage individuel est la pire des preuves. Et les images tout au long de cet article le prouvent.

C'est avec des affaires comme le Manspreading que les féministes sont systématiquement dénigrés. Et il y a de quoi face à l'absurdité du Manspreading.

C’est la seule façon de protéger le plutonium 240 dans mon sac

C'est avec des affaires comme le Manspreading que les féministes sont systématiquement dénigrés. Et il y a de quoi face à l'absurdité du Manspreading.

Nous avons notre championne de fils de puterie avec la médaille d’or. Cette salope monopolise toute la putain de banquette alors qu’il y a plusieurs personnes debouts.

C'est avec des affaires comme le Manspreading que les féministes sont systématiquement dénigrés. Et il y a de quoi face à l'absurdité du Manspreading.

Pour les féministes de salon, leur sac à main est plus précieux qu’un être humain, rappelez-vous en chers frères

C'est avec des affaires comme le Manspreading que les féministes sont systématiquement dénigrés. Et il y a de quoi face à l'absurdité du Manspreading.

Parisienne, féministe de salon, chaussures de merde, en vérité, très chère, on peut dire que t’as vraiment raté ta vie !

C'est avec des affaires comme le Manspreading que les féministes sont systématiquement dénigrés. Et il y a de quoi face à l'absurdité du Manspreading.

Non madame, ce n’est pas une table d’accouchement. Non non, il va pas sortir de cette façon

Sources

1.
Urban Dictionary: Man Spread. Urban Dictionary. http://www.urbandictionary.com/define.php?term=Man+Spread&defid=4870249. Consulté le juin 25, 2017. [Source]
2.
La féministe de salon se caractérise par une grande gueule et zéro action. Elle peut lancer des pétitions change.org, créer des pages Facebook, se plaindre continuelle sur Twitter et commenter rageusement sur les blogs féministes. Les féministes de salon semblent plus nombreuses, car c’est beaucoup plus facile que de mener de vrais combats pour l’égalité des femmes.
3.
Tseen Khoo on Twitter. Twitter. https://twitter.com/tseenster/status/370692028671074304. Consulté le juin 25, 2017.
4.
Clémence on Twitter. Twitter. https://twitter.com/clemnced/status/459692516934434816. Consulté le juin 25, 2017.
5.
mentakingup2muchspaceonthetrain. mentakingup2muchspaceonthetrain. http://mentakingup2muchspaceonthetrain.tumblr.com/. Consulté le juin 25, 2017.
6.
YOUNG C. Young: « Manspreading »? But women hog subway space, too. Newsday. http://www.newsday.com/opinion/columnists/cathy-young/manspreading-but-women-hog-subway-space-too-cathy-young-1.9776186. Published 5 janvier 2015. Consulté le juin 25, 2017.
7.
G. Fitzsimmons E. Manspreading on New York Subways Is Target of New M.T.A. Campaign. nytimes.com. https://www.nytimes.com/2014/12/21/nyregion/MTA-targets-manspreading-on-new-york-city-subways.html. Published 20 décembre 2014. Consulté le juin 25, 2017.
N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils