La hype sur la zététique

La zététique a le vent en poupe ces derniers temps, mais certains la considèrent comme un fin en soi comme une sorte de méthode miracle qui vont nous permettre de combattre les méchantes croyances et religions. Et la définition de la zététique est complexe, car chacun apporte sa pierre. Jean-Michel Abrassart dans un de ses podcasts sur Scepticisme Scientifique parle d’une zététique apolitique où il distingue 3 tendances :

  • La zététique comme une étude scientifique du paranormal. C’est la définition de base, car on utilise la méthode scientifique pour infirmer ou confirmer les phénomènes paranormaux.
  • La zététique comme une méthode de développer un esprit plus rationnel.
  • La zététique comme un enseignement de la pensée critique.

Cette dernière tendance devient prédominante et elle devient même un consensus et les 2 premières risquent de s’estomper dans les années à venir. Des chaines comme Hygiène Mentale ou Tronche en Biais sont partisans de l’enseignement de la pensée critique, mais en poussant cette approche à fond, ils sont dans une croisade morale dans la mesure où ils veulent que tout le monde pense comme eux et utilise la pensée critique pour chaque décision.

Toutefois, cette méthode est voué à l’échec, car l’enseignement de la pensée critique ne peut pas faire grand-chose contre les croyants purs et durs, car la zététique va toucher leurs valeurs fondamentales ce qui provoque un effet retour de flamme où plus le croyant est soumis à des preuves contradictoires et plus il a tendance à renforcer ses croyances.

Personnellement, j’utilise la zététique pour avoir moins tort et être capable de distinguer le vrai du faux sur certains phénomènes et discours. Et je peux en parler ici et là, mais en aucun cas, cela ne doit être de l’enseignement, car d’une part, personne n’est un sceptique à 100 % et on peut juste rigoler quand certains disent qu’ils sont rationnels alors que la croisade morale est tout sauf rationnelle. Mais l’enseignement de la pensée critique ne doit pas se faire par le forcing, mais plutôt par une pédagogie sur le long terme.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s