Les 4 types de dystopies

Les dystopies orwélienne, huxléyenne, kafkaesque et Phildickéenne sont souvent cités pour désigner notre monde actuel. Selon vous, quelle est la dystopie la plus proche de notre monde de merde ?

Les dystopies orwélienne, huxléyenne, kafkaesque et Phildickéenne sont souvent cités pour désigner notre monde actuel. Selon vous, quelle est la dystopie la plus proche de notre monde de merde ?

  • La dystopie Orwélienne – C’est une société gouvernée par des personnes autoritaires ou un groupe d’élite. Les choix sont très limités, une liberté inexistante pour s’exprimer, la répression systématique des minorités. La croyance sanctifiée dans l’ordre, la routine et une morale basée sur le rationnel. Une société Orwélienne est contrôlée par l’isolement, la peur et la violence. On a une répression violente des dissidents. La liberté sexuelle et l’érotisme sont supprimés. Et on contrôle la pensée par une langue du politiquement correcte (La Novlangue).
  • La dystopie Huxléyenne – Une société régie par des systèmes démocratiques totalitaires. On a des choix excessifs via une société de consommation hors de contrôle. L’accès est limité aux plateformes d’expression. On a une bonne assimilation de la minorité, mais la morale est régie par l’émotion. On laisse une grande place à l’imagination et à la flexibilité. Le contrôle est maintenu par le désir, la dette et une menace implicite de la violence. On n’a pas de répression sanglante des dissidents, mais plutôt des critiques acceptables du système (le système choisit ceux qui peuvent le critiquer sans trop faire de vague). L’érotisme et la liberté sexuelle sont neutralisés via la pornographie. C’est-à-dire que d’un côté, on fait semblant de promouvoir une liberté pornographique, mais cela doit rester dans le domaine de la science-fiction et la moindre tentative d’une vraie liberté sexuelle est supprimée. Le contrôle de la pensée se fait dans une langue verrouillée avec des frontières très délimitées. On peut comparer cette langue au modèle prôné par Ivan Illich. Illich est réputé pour sa critique de la société industrielle avec le concept de monopoles tellement puissants qu’ils provoquent l’effondrement du système. Le langage Illichien implique que tous les termes sont jargonnisés à mort pour éviter une critique approfondie du mécanisme de ces termes alias la Langue de bois.
  • La dystopie Kafkaesque – Une société régie entièrement par la bureaucratie. Le contrôle de la population se fait par une écriture constante et à effectuer des tâches bureaucratiques. Ce mécanisme permet de créer un stress constant avec une conscience qui se régule d’elle-même. En effet, quand les tâches bureaucrates deviennent partie intégrante de votre vie, alors vous êtes obsédé par les notes faibles que vous pourriez obtenir et les jugements des autres. Ces notes faibles et ces jugements sont constamment mis en avant par une société bureaucratique. Une société Kafkaesque récompense indirectement les individus qui forcent les autres à remplir leurs tâches bureaucratiques. Par exemple, des avocats ou des journalistes qui vous rappellent constamment la conduite à adopter pour ne pas être mal vu. Le simple fait de remplir une déclaration fiscale devient aussi sacré que l’honneur de consommer le corps du Christ pour les chrétiens.
  • La dystopie Phildickéenne – Une société Phildickéenne (dépeinte par l’oeuvre de Philip K. Dick) montre une vision déformée de la réalité. Les règles remplacent la réalité par une image abstraite et virtuelle de cette société. Le contrôle social commence avec l’alphabétisation et la création de symboles écrits et ces mécanismes deviennent si puissants qu’ils neutralisent l’inspiration personnelle. Le résultat est que cette langue est le seul moyen d’interaction avec la société. Dans une société normale, la langue n’est qu’un médium, dans une société Phildickéenne, elle devient une entité à part entière qui régit tous les autres aspects de la société. Les salles de classe, les prisons et d’autres espaces sociaux deviennent des bureaux virtuels qui contrôlent et récompensent les participants. Cette récompense se fait via une surveillance permanente et une stimulation systématique des émotions positives et négatives. Dans cette société, ceux qui respectent cette langue et donc, cette instruction deviennent des Dieux (comme dans Blade Runner) et ceux qui les violent sont bannis et stigmatisés à l’extrême. C’est une société où tout est une illusion et les seules choses réelles sont des usines de fabrication à la chaine, des prisons et des logements misérables.

De nombreuses personnes comparent notre société actuelle à la mode Orwélienne, mais c’est exactement le contraire. Orwell imaginait une société totalement contrôlée. Non, nous sommes plus proches d’une société Huxléyenne avec une liberté d’illusion absolue, mais qui est totalement contrôlé par une société de consommation abjecte et l’exploitation des désirs les plus malsains. Le voyeurisme, la médiocrité absolue et le règne sans partage de la publicité. Mais on a également des pincées d’une société Kafkaesque pour montrer que ce n’est pas un système totalement décadent et que la bureaucratie, notamment dans les systèmes de gouvernance, permet de faire croire que c’est la seule société possible. Cependant, c’est valable pour aujourd’hui. Mais dans 10 ou 20 ans, on va assister à l’émergence du modèle Phildickéen où on ne connaitra rien du monde à part l’image totalement virtualisée qui sera fabriquée de toutes pièces. On n’aura aucune connaissance des inégalités et des atrocités dans le monde, car tout sera verrouillé dans un langage universel qui sera impossible à déchiffrer.

Source : Expressive Egg

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s