Elon Musk, entre gourou et sectarisme

La personnalité d’Elon Musk attire de nombreuses personnes. Mais quand on regarde le comportement qu’elle déclenche, on est plus proche du sectarisme et d’une vénération plutôt qu’une admiration réelle.

La personnalité d'Elon Musk attire de nombreuses personnes. Mais quand on regarde le comportement qu'elle déclenche, on est plus proche du sectarisme et d'une vénération plutôt qu'une admiration réelle.

Elon Musk veut créer une sauvegarde de l’humanité. C’est le genre de phrase à la con qu’on entend chez les admirateurs d’Elon Musk. Il n’est pas étonnant que les mêmes zigotos soient très proches du transhumanisme, que la nature est trop lente et que la technologie est la solution à tous les problèmes. Ce n’est pas une critique contre Elon Musk, mais une dérive sectaire apparait toujours parmi ses plus fervents admirateurs. Ce sont les adeptes qui idolâtrent une personne. Mais le risque est très important, car n’oublions jamais que le rôle d’un gourou en général est de se diriger joyeusement vers un suicide collectif. L’année dernière, Elon Musk a dévoilé son plan pour aller sur Mars dans les 50 à 100 prochaines années. Il propose pas mal d’idées intéressantes sur le plan technique, mais c’est un plan pour une utopie dans le meilleur des cas et une débilité profonde dans le pire des cas.

Sa fusée ne sera jamais assez puissante et il se base de nombreux arguments sur des technologies qui n’existent pas encore. Certes, il a déjà les fusées réutilisables, mais il faut encore les tester pendant au moins une dizaine d’années pour qu’on puisse envoyer une centaine de civils vers la planète rouge. De plus, son plan n’a pas étudié les effets du voyage dans l’espace profond comme si c’était simplement du vide qu’on traverse sans aucun problème. On connait déjà 3 effets du voyage dans l’espace :

La perte de vue – Des astronomes ont subi une perte considérable de leur acuité visuelle pendant le voyage dans l’espace.

L’effet de la radiation cosmique sur le cerveau – On a également des dommages provoqué par la radiation de l’espace dans des zones telles que l’hippocampe et le cortex et les effets étaient persistants.

Le voyage dans l’espace réduit les muscles de la colonne vertébrale – Cet effet provoque des douleurs lombaires pendant des mois après la fin de la mission.

Et notons que ces effets sont déjà présents alors que la plupart des astronautes se trouvent encore dans le champ magnétique de la Terre. C’est-à-dire que ces effets existent alors que ce champ est un formidable bouclier contre le rayonnement cosmique. Bonne chance pour survivre quand on y sera exposé de plein fouet. Dans ces conditions, le plan d’Elon Musk pourrait fonctionner. Il pourrait embarquer des centaines de personnes, mais il faudra une pelleteuse pour débarquer les macchabées sur Mars ! Ses adeptes nous disent qu’il faut absolument partir sur Mars parce que la Terre est menacée par des roches célestes. Comme si les autres planètes étaient protégées par magie contre les astéroïdes. Et concernant les effets du réchauffement climatique, il sera encore plus confortable de vivre sur Terre, avec le réchauffement climatique à son maximum, plutôt que d’aller sur ce caillou froid et sans atmosphère qu’on appelle Mars.

Il y une sorte de fascination sectaire sur Elon Musk, notamment de la part des personnes travaillant dans la Silicon Valley. On ne remarque pas ce petit détail que la totalité de ses produits que ce soit ses voitures, ses batteries ou son projet de transport Hyperloop sont destinés pour les plus riches. Il nous sort cette idée qu’un voyage sur Mars couterait 180 000 dollars par personne alors que le chiffre réel avoisine les 48 milliards de dollars (en comptant les couts de la fusée, l’achat de terrain, la nourriture et l’eau provenant de Mars, etc.). Même si on divise ces 48 milliards par des centaines de personnes, on se rend compte que c’est uniquement pour les ultra-riches.

Mais peut-on considérer cette admiration comme une dérive sectaire ? On utilise souvent cet adjectif pour les consommateurs d’Apple et c’est vrai dans une certaine manière. Il y avait des gens qui admiraient tellement Steve Jobs qu’ils ont fait un deuil de quelques jours après sa mort. Quelle bande de crevards ! Elon Musk est bien pire, car la dérive sectaire qu’il déclenche neutralise toute forme de critique. Même quand Musk fait la pire des choses comme de devenir un des conseillers de Trump, ses adeptes arrivent à lui trouver une excuse en disant qu’il faut éviter de laisser Trump avec des personnes qui disent oui à ses moindres caprices. Est-ce que vous avez entendu Elon Musk dire qu’il était contre le Ban des musulmans ? Moi pas. Le CEO d’Uber, qui est connu pour ses pratiques abjectes, a préféré prendre la porte parce que cela nuisait à son entreprise (Lyft a surpassé Uber à cause de son CEO qui avait rejoint Trump). Mais dans le cas de Musk, on ne trouve rien à dire.

Et ce n’est pas fini. Certains d’entre vous ont peut-être entendu parler du Basilic de Roko qui est une expérience de pensée du site Less Wrong sur une singularité technologique (une intelligence artificielle équivalente à Dieu) qui punirait les humains dans des enfers éternels pour n’avoir pas donné tout leur argent à l’institut qui aurait crée cette IA. Le dossier est dense, mais nous avions prévenu à la fin que le Basilic de Roko n’est pas uniquement un délire de science-fiction propagé par des personnes qui fumaient de la moquette et qui n’avaient pas baisé depuis des siècles. Des personnes comme Peter Thiel et Elon Musk sont très proches de Less Wrong et du cercle transhumaniste. Et l’initiative Open AI suit exactement les directives que celles de l’institut qui veut créer cette intelligence artificielle. Encore une fois, Elon Musk n’est pas forcément responsable, car il utilise son charisme pour lever des fonds et se faire bien voir auprès des banques. Ce sont les admirateurs qui sont tellement aveuglés par leur idole qu’ils deviennent des adeptes d’une secte qui ne dit pas son nom.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s