Les trous noirs attirent la lumière, la matière et l’esprit humain

Une participation à une conférence de vulgarisation scientifique devant une communauté musulmane m’a permis de comprendre que le trou noir attire bien plus que la lumière et la matière.

Une participation à une conférence de vulgarisation scientifique dans une communauté musulmane m'a permis de comprendre que le trou noir attire bien plus que la lumière et la matière.

Il y a quelques semaines, j’ai donné une conférence devant une communauté musulmane. Cela fait suite à mon billet cru sur la théorie de l’évolution et l’Islam, mais également pour promouvoir la vulgarisation scientifique à mon niveau. Ce billet sur l’évolution et l’Islam a fait lever de nombreux sourcils en estimant que ma démarche était islamophobe. J’ai dû corriger quelques points en expliquant que mon opinion s’appliquait à toutes les religions et les croyances. Ce n’est pas que la science soit contre la religion, car elle s’en fout royalement, mais juste que la méthode scientifique fonctionne différemment alors que la méthode religieuse est le contraire puisqu’on a une vérité au départ et on greffe les preuves à cette vérité. La méthode scientifique permet de trouver des preuves indépendamment des conclusions qu’on espère.

La conférence a duré près de 3 heures avec les questions. Je vois de nombreux vulgarisateurs qui tentent de s’approcher du public que ce soit chez des communautés croyantes ou non. Mais je remarque également que ces vulgarisateurs évitent de débattre des questions qui fachent alors que pour moi, c’est crucial. Il est important de dissiper les malentendus entre la prétendue guerre entre la religion et la science. Je pense qu’il est essentiel pour un être humain de développer sa dimension spirituelle et cela peut être une religion, une mentalité humaniste ou des formes d’athéismes. Mais il est important de différencier la portée de la science et les aspects métaphysiques. Et je me suis rendu que cette communauté musulmane avait une opinion de la science via des musulmans qui s’expriment sur le net. Et comme je l’ai mentionné, ces personnes sur le net ignorent tout de la science et de la religion. Ce sont des gens qui citent le Coran ou d’autres livres à longueur de journée sans prendre le temps de réfléchir une seule seconde. Et cela donne une impression de bataille alors qu’elle n’existe pas.

Il ne faut pas nier que la religion impose une forme de contrôle et elle n’est pas limitée à la dimension purement spirituelle. Les gens prient, font des pèlerinages, pratiquent l’exorcisme (si si) parce qu’ils pensent qu’il y a un effet sur leur vie et sur le monde réel par conséquent. Si quelqu’un prie pour gagner à la loterie et qu’il gagne la cagnotte dans la semaine, alors il est évident que le lien entre sa prière et la victoire sera impossible à déloger. Et il n’acceptera jamais que le hasard ait joué un rôle. S’il prie et qu’il gagne une somme équivalente à la cagnotte dans un jour où il n’y a pas de loterie, alors est-ce qu’on peut parler d’un effet de la prière ? Non, c’est encore le hasard, mais peut-être que le hasard est un Dieu qui s’ignore.

Si, on va parler des trous noirs

Après ces préliminaires, j’ai commencé à parler des aspects importants de la science. J’ai pompé sans vergogne l’histoire de la loi sur la chute des corps avec Aristote et Galilée. Je me suis attardé sur l’évolution. Beaucoup de questions ont fusé dans la salle et j’ai encore remarqué que de nombreuses personnes pensent à la théorie de l’évolution de Darwin alors qu’elle est obsolète depuis très longtemps. Aujourd’hui, on parle plutôt de la théorie synthétique de l’évolution et des scientifiques débattent déjà d’une mise à jour pour proposer la Théorie synthétique et étendue de l’évolution. J’ai ensuite parlé de la dérive des continents, des plaques tectoniques, de la résistance antibiotique et des vaccins. Le sondage vaut ce qu’il vaut, mais il n’y avait aucune personne dans la salle (environ 150 personnes) qui était contre les vaccins. Et quand je leur ai parlé des mouvements récents anti-vaccination, la plupart ont été surpris tandis que d’autres avaient un sourire amusé en mode : Et c’est nous qu’on traite de barbares.

Ensuite, je suis passé à mes domaines de prédilection qui est l’astronomie, l’astrophysique et la physique théorique. Je leur ai expliqué que le fait de réfléchir sur le cosmos et les corps célestes permet d’échapper à la condition humaine dans un certain sens. Si vous avez vraiment des journées de merde comme moi ces derniers temps, alors respirez un grand coup et pensez à ce qui se passe actuellement au niveau cosmologique. Le 4 juillet 2016, je suis allé au marché pour acheter des légumes (tu peux t’intéresser à la matière noire, mais cela ne t’empêche pas de négocier sur le prix des tomates). Et pendant que je me battais sur le prix, j’ai eu une pensée un peu étrange. Je me suis dit que tous ces gens autour de moi passent leur vie sans comprendre les bouleversements scientifiques qui se produisent actuellement. Ce 4 juillet, la sonde Juno s’est mise en orbite autour de Jupiter et les observations révolutionneront la manière dont on perçoit le roi du système solaire. À l’assistance, j’ai demandé s’il y avait des gens qui étaient au courant pour cette mise en orbite du 4 juillet 2016 et il y en a eu quelques-uns qui ont répondu, mais leurs connaissances reflétaient exactement ce que les médias ont proposé sur cette mission historique -> Quelques secondes au JT entre le résultat d’un match de foot et la dernière sortie de Marine Le Pen.

Je me suis vraiment éclaté dans cette conférence. J’ai eu un échange vraiment enrichissant et j’ai changé d’avis sur de nombreux points. J’ai expliqué les différentes hypothèses en physique théorie avec la gravitation quantique, un peu de théorie des cordes (faut pas abuser des choses là). Et ensuite, j’ai parlé naturellement des trous noirs avec les ondes gravitationnelles découvertes en septembre 2015. J’ai juste proposé l’explication simpliste sur les trous noirs qu’on donne au public. Une zone de l’espace-temps avec une influence gravitationnelle si dense qu’elle capture la lumière et la matière. Et qu’il est totalement impossible de s’échapper d’un trou noir de la même manière qu’on ne peut pas remonter dans le passé. Après la conférence, 90 % des questions concernaient le trou noir.

Ce n’est pas péjoratif, mais cette communauté musulmane possède des compétences limitées en science (je pense que c’est le cas pour la majorité du public qu’il soit croyant ou non). Mais mon explication sur le trou noir les a fascinés. Ils s’en foutaient de la théorie de l’Évolution, des plaques tectoniques (alors que je m’étais fait chier à faire de belles présentations). Ils n’arrivaient pas à comprendre qu’un tel objet étoile machin-chose puisse exister dans l’univers. Il existe des objets totalement hallucinants dans le cosmos et je pense qu’il y a encore des milliards d’objets qui restent à découvrir. Mais le trou noir possède cette capacité unique d’attirer l’esprit humain de la même manière que son influence sur la matière et la lumière. L’esprit a vraiment dû mal à comprendre le concept du trou noir et tous ses efforts se concentrent pour tenter de lui donner un sens. Et le trou noir ne cesse de nous surprendre. Je leur ai sorti cette caractéristique unique du trou noir qui est que c’est l’objet le plus simple de l’univers. Un grain de poussière possède une forme, une texture et des milliards de particules qui le composent. Un trou noir peut être décrit entièrement par sa masse, sa taille et sa vitesse de rotation (s’il est actif). Avec 3 paramètres, vous comprenez entièrement le trou noir alors qu’il reste l’objet le plus incompréhensible qui soit. De ce fait, un grain de poussière est des milliards de fois plus complexes qu’un trou noir (vous pourrez sortir cette phrase pour pécho dans une soirée).

À la fin de la conférence, j’ai souligné l’importance que le public se tienne au courant de l’actualité scientifique. Et il ne faut pas que le public compte sur les médias de masse parce que c’est foutu d’avance. Même des prétendus médias spécialisés comme Science et Vie et Science et Avenir sont à mettre à la poubelle. Les vulgarisateurs et les scientifiques doivent monter au créneau pour expliquer les malentendus sur la science et les croyances et qu’il faut informer régulièrement le public, car aujourd’hui, on assiste à l’émergence de mouvements beaucoup plus sectaires qui tentent de déconnecter les communautés religieuses et le public en général avec le monde scientifique. Ces communautés sont sournoises, car ils utilisent les arguments des uns et des autres pour promouvoir leur propre agenda.

Cette communauté musulmane m’a déjà réinvité pour faire une autre conférence. En cadeau, ils m’ont donné un Coran décoré avec du fil d’or. J’aurais préféré un télescope, mais c’est toujours ça de pris.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s