La folie autour de Tipeee et de Patreon

Tipeee est devenu le nouveau chouchou des créateurs pour monétiser leur contenu, mais quels sont les limites et les abus possibles.

Tipeee est devenu le nouveau chouchou des créateurs pour monétiser leur contenu, mais quels sont les limites et les abus possibles .

J’ai déjà parlé de Tipeee et de Patreon, mais il faut revenir sur ces concepts à cause de nouvelles tendances particulièrement novices. Je suis très sceptique sur Tipeee parce que pour moi, ce n’est qu’un plagiat de Patreon. Dire qu’on va privilégier une plateforme de financement selon les pays est complètement con puisqu’on parle de paiements en ligne qui sont sans aucune frontière par définition. Le fait est que Tipeee a été créé par Michael Goldman, le mec derrière My Major Company doit vous inciter à vous en méfier.

My Major Company a fait un début fracassant, mais les pratiques trompeuses sont apparus au bout de quelques années. Dans le cas de Tipeee, il y a un seul avantage qui est le paiement par virement bancaire contrairement à Patreon qui propose uniquement Paypal et Payoneer. La commission de Tipeee est également plus importante avec plus de 8 % comparé aux 5 % qu’on trouve sur d’autres plateformes. Mais ce que je déteste le plus sur Tipeee est que les créateurs doivent se vendre comme un vulgaire morceau de viande. Patreon incite aussi à le faire, mais cela reste des conseils facultatifs. Si vous créez une page Tipeee, alors le site doit la valider au préalable et si vous ne faites pas de l’auto-promotion extrême, alors on vous demandera de corriger le tir. Non seulement, c’est con, mais c’est aussi inefficace. D’autres pratiques sont carrément merdiques. Par exemple, on vous demande d’envoyer vos papiers d’identité pour finaliser la configuration de votre compte. Qu’on se le dise, il n’y a qu’une seule entité dans notre société qui peut vérifier demander vos papiers identité et c’est l’Etat.

Les banques peuvent le faire, mais c’est par l’intermédiaire de l’Etat. Des sites comme Paypal ou Skrill ne le demandent pas pour la bonne et simple raison qu’ils connaissent votre identité via votre carte de crédit ou votre RIB bancaire. Pourquoi il ne faut jamais fournir vos papiers d’identité à un service privé ? Parce qu’on ignore ce que ces papiers vont devenir. Le marché des faux papiers en ligne est gigantesque et ils recherchent toujours des pigeons qui vont leur envoyer leur copie de passeport ou carte nationale. Je ne dis pas que Tipeee va faire ce genre de choses, mais le risque est présent et encore une fois, il existe des dizaines d’autres moyens de prouver son identité. L’autre pratique rigolote est que vous ne pouvez pas supprimer directement votre compte. Vous devez envoyer une demande pour qu’il le fasse. C’est encore très con et incompréhensible. Même Facebook, le champion des pratiques de merde, vous permet de supprimer votre compte en fouinant un peu.

Patreon possède aussi des inconvénients. J’en vois 2 principaux. Le premier est qu’il n’y a pas de compte centralisé. Vous devez créer une page dédiée par projet et cela nécessite une adresse mail différente. Si l’idée des pages différentes permet de bien compartimenter ses différentes identités, il aurait été mieux de pouvoir les centraliser via un compte principal pour collecter les paiements. Ensuite, l’absence de virement bancaire est un véritable problème. Après avoir testé Paypal, Skrill et d’autres paiements, je suis convaincu que le virement bancaire avec sa norme d’IBAN et de SWIFT reste la meilleure solution, car elle évite totalement les intermédiaires. Votre identité est prouvé, la sécurité est présente et vous pouvez récupérer le fric directement dans votre banque en quelques jours. A force de donner la primeur aux intermédiaires, ces derniers sont devenus des entités en amont et en aval des paiements en ligne.

Maintenant que j’ai tapé sur Tipeee, il faut également dénoncer les utilisateurs qui ont transformé le site en quelque chose qui n’a rien à voir avec une alternative de monétisation. À la base, Tipeee et Patreon permettaient aux créateurs d’avoir des revenus réguliers sans s’inquiéter du revenu modulaire avec les publicités où les montants des chèques varient chaque mois. Mais pour que les gens vous donnent, alors il faut que le contenu soit au rendez-vous et surtout, vous devez être présent sur le secteur depuis plusieurs années pour avoir un impact nécessaire. Cependant, ces derniers mois, on voit des créateurs, notamment sur Youtube, qui publient une ou deux vidéos et annoncent la création de leur page Tipeee #Jesuismédusé. Évidemment, ils ne réussissent pas, car il suffit de regarder la moyenne des montants pour voir qu’ils dépassent rarement les 100 euros. Tipeee et Patreon prétendent qu’ils permettent à tout le monde de monétiser leur contenu sans être imposé par la publicité et son audience nécessaire. Mais c’est la même chose pour Tipeee. Quelqu’un qui fait des millions de vues aura automatiquement plus de donateurs alors qu’il n’en a pas besoin puisqu’il gagne déjà bien sa vie. Et l’hypocrisie continue, car j’ai déjà vu des créateurs qui monétisaient avec la publicité, faire des placements de produit et avoir une page Tipeee. Les mecs sodomisent sans vaseline la mère de la crémière.

Donc, Tipeee peut être une bonne solution, mais elle n’est absolument pas pour tout le monde et on aura toujours des inégalités sur la monétisation. Elle possède les mêmes inconvénients que la publicité pour le créateur qui est d’avoir une grosse communauté pour que ce soit viable. On peut arguer qu’on peut quand même mettre du beurre dans les épinards, mais cela n’a pas d’intérêt si on n’a pas de quoi acheter les épinards. J’ignore l’avenir de Tipeee, mais je suis certain que son évolution va devenir très pyramidale en quelques années. Il y aura une minorité qui gagnera des milliers d’euros par mois et les autres vont crever de faim comme d’habitude. Notez que j’ai des pages Patreon et donc, je ne jette pas totalement ce type de plateforme, mais elle est loin de pouvoir remplacer la publicité en ligne, les subventions ou les aides directes ou simplement un vrai travail

Au vu de son évolution actuelle, Tipeee devient une forme de mendicité 2.0 où la promotion prime sur le contenu qui doit être récompensée. Certains estiment que c’est mieux que rien puisque l’argent est déjà centralisé progressivement aux mains de quelques groupes monopolistiques. Cependant, c’est faux et on peut toujours gagner sa vie sur le web autrement qu’en tendant la main via une page. L’histoire de OldGeeks est vraiment inspirante et montre qu’on peut toujours réussir à grapiller quelque chose. Certes, il faut de la compétence technique, une bonne réactivité, mais on peut le faire. Si vous considérez que vous valez quelques euros de pourboire sur Tipeee ou Patreon, alors vous vous sous-estimez bien plus que de travailler dans un boulot de merde chez un patron adepte du néo-libéralisme extrême. Il faut toujours se souvenir qu’on ne doit pas rougir de demander la lune, je pense que chacun d’entre nous la mérite. Enfin, si vous pariez sur les dons, alors faites ça bien. Créez votre propre page de dons en proposant le maximum de modes de paiement possible. Cela évite les intermédiaires et vous pourrez récupérer une grande partie des dons sans devoir donner un gros pourcentage à des intermédiaires.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s