La croyance en un Dieu Symbolique

La croyance en un Dieu symbolique indique que Dieu cesse d'exister

De nombreux religieux tentent de s’en sortir en mettant Dieu dans une dimension symbolique. Jean Bricmont détruit cette conception. Physicien théorique, il estime que cette croyance symbolique est juste une manière pour les croyants de fermer les yeux et de se rassurer qu’ils sont des gens modernes. C’est particulièrement le cas pour les chrétiens modernes qui ont délaissé des croyances radicales comme l’enfer, le chatiment ou l’origine de l’univers. Si on demande à n’importe quel croyant sur l’origine de l’univers, alors sa réponse concernera plus le Big Bang plutôt qu’un barbu qui crée l’univers en 6 jours.

Mais croyance oblige, les croyants ne peuvent pas renier la croyance en Dieu et ils le mettent dans une dimension symbolique… comme la croyance au Père Noel. C’est totalement absurde. Soit vous croyez, soit vous ne croyez pas, il ne peut pas exister un juste milieu, car la science implique qu’on joue le jeu jusqu’au bout et non pas en acceptant certaines théories scientifiques tout en rejettant d’autres. Si vous mettez Dieu dans une dimension symbolique, alors vous n’y croyez pas, mais vous refusez d’admettre cet aveu sur l’inexistance de Dieu, mais également pour ne pas affronter la science avec ses conclusions sur ces croyances. De ce fait, il est plus respectable d’avoir une croyance bien tranchée plutôt que de se réfugier dans le symbolisme qui est de la lâcheté. J’ai proposé ce raisonnement à des élèves dans une école de catéchisme et il était triste de voir leurs visages décomposés lorsqu’ils ont assimilé ce concept.

Dans le même temps, on ne peut pas intégrer Dieu dans la science, car il perdrait automatiquement son statut. De nombreux crétins pensent à une particule originelle ou même aux champs quantiques comme le principe créateur d’origine. Le souci est que si on commence à dire qu’un champ quantique est Dieu, alors cela sous-entend que Dieu est un champ quantique et que par conséquence, sa valeur est égale aux différents champs de l’univers, soit un simple mécanisme cosmologique. Quand ces mêmes crétins parlent de particule de Dieu, alors cela sous-entend que Dieu est une simple particule comme une autre et qu’un simple atome est des millions de fois plus grand que ce Dieu particulaire. Quel que ce soit la manière dont on essait de caser Dieu dans un processus scientifique, alors il cesse d’être Dieu dans l’instant.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s