Transmettre les valeurs de la solidarité

Dans les pays en guerre, les souffrances endurées prennent naturellement le pas sur la réflexion. C’est pour que les valeurs de la solidarité l’emportent sur les préjugés que des associations comme le Secours populaire français organisent des rencontres entre enfants d’origines différentes (lire « Plus que jamais, les droits de l’enfant ! »).

Les « villages Copain du monde » essaiment ainsi un peu partout, du Liban au cœur de la France (lire « “Après le camp de vacances, nous avons eu envie d’aider les gens” » et « Chailles, un village ouvert sur le monde »). Tout en suscitant des expériences aussi inattendues qu’inédites, ces initiatives nous ramènent à des interrogations fondamentales sur la notion même de « droits des enfants », cette conquête si fragile dans un monde sous tension (lire « Le droit des enfants, une utopie fondatrice »).

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s