Eléments de langage : je suis circonflexe

Voyez comme la langue française nous embrouille. Je voulais écrire: je suis circonspect, et la virulence du débat sur la (vieille, déjà vieille) simplification (relative, très relative) de l’orthographe transforme le titre de cette note en revendication, genre « Je suis Charlie ». Alors que pas du tout, et je ne voulais même pas en parler, de cette vague de mécontentement reposant sur rien, ou pas grand-chose, sinon des recommandations de l’Académie française datant de 1990 que les éditeurs hexagonaux de manuels scolaires vont suivre, un quart de siècle plus tard. On savait que l’Académie française n’était pas un lieu de débats révolutionnaires, on ignorait que les éditeurs étaient encore plus conservateurs.
Et vous? Et moi?
Vous, je ne sais pas.
Moi, je conserve (le vilain mot!) mes habitudes et les accents circonflexes là où on m’a appris à les poser. Je laisse aux générations suivantes le soin d’absorber progressivement des modifications très raisonnables.
En revanche, il y a longtemps que je grogne (tout seul, dans mon coin) sur une confusion souvent rencontrée et même, me semble-t-il, de plus en plus souvent – ceci étant dit sans aucune étude statistique, de peur d’être démenti.
Hier encore, dans un roman que je lisais avec plaisir, deux brèves douleurs (certes purement intellectuelles) m’ont traversé aux moments où des tâches avaient remplacé des taches.
Je tâche toujours de ne pas tacher mes livres, j’ai donc évité les gestes brusques.
La tache est, outre le titre d’un roman de Philip Roth (que j’ai déjà vu orthographié: La tâche, quelle horreur!), une bavure, une éclaboussure, une souillure, la liste est longue qui comprend aussi la tache de couleur dans une peinture.
La tâche est un travail, quelque chose à faire – et qu’on n’a pas nécessairement envie de faire, qui peut donc éventuellement faire tache dans l’écoulement d’une journée. Quelque chose qu’on va retrouver, faisons une rapide concession aux anglicismes afin de nous faire bien comprendre, dans la Todo List.
J’ignore d’où vient cette confusion entre deux mots certes proches par l’orthographe mais aux sens si différents.
Je sais en tout cas que l’accent circonflexe de l’un n’est pas menacé par la simplification dont on parle tant depuis hier.
Et je vous prie donc d’éviter cette faute, car c’en est une, si facile à éviter.
Votre tâche, si vous l’acceptez, consistera à effacer cette tache.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s