Pourquoi les amateurs de porno en ligne feraient bien de se préoccuper sérieusement du risque d’étalage de leurs habitudes en place publique

media-masse

Il est bien Atlantico. On sent que ses journalistes sont passés par des écoles de journalisme célèbres telles que la Débilité professionnelle, la prêtrise journalistique et une petite pincée de puritanisme de merde dans le cul. Son scoop est que des sites porn espionnent ses utilisateurs. On peut dire qu’Atlantico vient de se réveiller en 2015 après plusieurs années de coma. Je m’en fous complètement que mes habitudes sur des sites porn soient vendus. C’est vraiment la chose dont je m’en fous le plus. Tous les sites pratiquent le Tracking, bande de cons. Selon Disconnect, Atlantico installe 30 trackers sur l’article qui critique le tracking des sites pour adulte.  Je voudrais dire à Atlantico qu’il y a une promotion d’aspirateurs chez Bricorama. Je leur conseille d’acheter tout le stock parce qu’il y a pas mal de merdes à nettoyer dans leurs locaux.


Franck DeCloquement : Les prédictions d’Orwell restent plus que jamais d’actualité. Nous le vérifions chaque jour un peu plus.Après l’œil inquisiteur de son emblématique « Big Brother », voici venir les affres du « Your Porn Is Watching You » pourrait-on dire ! Et ceci, bien entendu, en raison d’une multitude d’informations personnelles qui sont collectées à tout moment à partir d’un cycle de navigation sur la toile, par les sites incriminés, puis renvoyées dans la foulée à de très grandes entreprises consommatrices de « BIG DATA » à haute valeur ajoutée. A l’image de Tumblr, AddThis ou Google.

Ainsi, dans son article en ligne publié sur MotherBoard, l’un des sites de Vice Magazine, Brett Thomas – développeur de logiciel de son état – nous explique que les sites pornographiques parmi les plus visités de la planète (à l’image de XHamster, Pornhub, YouPorn, Redtube, Xvideos, XXNX, etc.), utilisent tous des outils de « tracking », afin de transmettre les données collectées à un nombre significatif de sociétés destinatrices. Selon les estimations du même Brett Thomas, 88% des 500 sites pornographiques les plus visités auraient des éléments de suivi installés permettant en outre de révéler les détails obscènes de chaque vidéo visionnée.

Source : http://www.atlantico.fr/decryptage/pourquoi-amateurs-porno-en-ligne-feraient-bien-se-preoccuper-serieusement-risque-etalage-habitudes-en-place-publique-franck-2082354.html?yahoo=1

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s