Les faux profils prolifèrent sur les réseaux sociaux

faux-profil-reseaux-sociaux

Les faux profils prolifèrent parce que cela profite à tout le monde. Les réseaux sociaux sont uniquement valorisés par les bulles spéculatives financières. Bulles qui sont alimentés par l’illusion qu’un grand nom d’utilisateurs équivaut à un max de fric sur la publicité et d’autre monétisation. Les réseaux sociaux ont tout intérêt à gonfler leur chiffre d’utilisateur pour continuer à gonfler la bulle. De plus, ces entreprises n’ont absolument pas les moyens de combattre des faux profils.


 

En 2013, 61,5% du trafic sur internet est généré par des robots, révèle le site du communicant. Seul 38,5% est donc dû à des humains. Soit une augmentation de 21,5% entre 2012 et 2013. Les réseaux sociaux doivent, eux aussi, faire face à la hausse de faux profils. En 2012, 8,7% des utilisateurs du réseau social Facebook était des faux. En 2014, ils atteignaient 11,2%. Même son de cloche du côté de Twitter, avec 8,5% de faux profils, et Instragram, qui en compte 10%.

Sur les réseaux sociaux , les faux profils peuvent être générés par des machines ou être le fruit d’une usurpation d’identité. Ils tentent donc de se protéger, notamment dans leurs conditions d’utilisations. «Vous ne fournirez pas de fausses informations personnelles sur Facebook et ne créerez pas de compte pour une autre personne sans autorisation», indique les conditions d’utilisation du réseau social de Mark Zuckerberg. «Lorsque les circonstances le justifient, Twitter sera également en droit de résilier le compte d’un utilisateur s’il est considéré à plusieurs reprises comme frauduleux», précise aussi le réseau social. De son côté, «Instagram interdit la création de comptes pour autrui».

Un badge certifié pour Twitter

En 2010, un utilisateur de Facebook avait été condamné pour atteinte à la vie privée et violation du droit à l’image, après la création d’un faux compte au nom de l’humoriste Omar Sy. L’internaute avait également dû payer 1500 euros de dédommagements à la star. Une des premières condamnations pour usurpation d’identité sur le réseau social.

Source : http://www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/2015/04/05/01007-20150405ARTFIG00142-les-faux-profils-proliferent-sur-les-reseaux-sociaux.php#xtor=AL-201

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s