La Singularity University s'intéresse à la France et à l'Afrique

singularity-university

Ce n’est pas un hasard si de nombreux détracteurs de Google considèrent désormais l’entreprise comme une secte. Avec sa manie de tout vouloir améliorer par le transhumanisme, on risque d’assister à une pensée dominante qui pourra prendre toutes les apparences de la modernité. Et Google est déjà bien implanté en Afrique contrairement à d’autres membres de la GAFA. On sent que la priorité de Google n’est plus les profits commerciaux par dessus tout, mais bien une nouvelle manière de voir le monde.


 

Installée depuis 2008 à Moffett Field, dans la Silicon Valley, à l’ombre du Hangar One, un ancien entrepôt de dirigeables, mais surtout à deux pas du siège de Google et du campus de la Nasa, la Singularity University a décidé de se tourner vers les pays francophones. L’établissement qui s’est fixé comme objectif de « résoudre les grands challenges de l’humanité » multiplie les partenariats en France, comme récemment avec l’Essec, l’Epitech et l’École de guerre économique.

Enthousiasmant ou inquiétant ? Interrogé dans #TECH24, l’émission high-tech de France 24 dont Le Point.fr est partenaire, Zak Hallal, médecin, start-uper, et ambassadeur de la Singularity University pour les pays francophones, explique que, si le cocréateur Ray Kurzweil croit en l’immortalité, le transhumanisme n’est pas le but essentiel de cette université. « Il y a des ruptures exponentielles et disruptives au niveau économique, sociétale et politiques, et les organisations et les institutions ne sont pas aujourd’hui câblées de manière à pouvoir appréhender ces ruptures. Nous sommes là pour donner la vision et les aider à appréhender ces changements. Nous voulons créer un pont entre la Silicon Valley et le Vieux Continent, et ensuite aller éventuellement vers l’Afrique du Nord et l’Afrique de l’Ouest. » La fac est « un bébé de Google » et Zak Allal explique également que c’est dans cet établissement « qu’aurait bien aimé étudier Larry Page », le cocréateur du moteur de recherche. Un établissement étonnant, iconoclaste et résolument tourné vers l’avenir, comme on peut le voir dans le reportage ci-après, publié dans Le Point.

Source : http://www.lepoint.fr/technologie/la-singularity-university-s-interesse-a-la-france-et-a-l-afrique-01-04-2015-1917583_58.php#xtor=CS3-190

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s