Réunion secrète d'Edward Snowden avec les entreprises du Web

edward-snowdenedward-snowden

Edward Snowden a tenu sa conférence annuelle avec certains des dirigeants des entreprises sur le web. Comme d’habitude, il a promu le chiffrage tous azimut pour éviter de mâcher le travail à la NSA. C’est bien beau, mais le principal problème est les utilisateurs qui refusent d’apprendre à utiliser ces techniques de chiffrement. Ils préfèrent des zolis sites prêt à l’emploi plutôt que de mettre la main dans le cambouis.


 

Lors du festival South by Southwest au Texas, le lanceur d’alerte a donné une conférence auprès d’un petit groupe de cadres et de dirigeants d’entreprises du Web.

L’année dernière, presque jour pour jour, Edward Snowden donnait une de ses premières conférences publiques au festival South by Southwest (SXSW) à Austin, dans le Texas. Quelque 3000 personnes ont pu le voir sur un écran géant, devant une photographie de la constitution américaine, lors d’un entretien diffusé simultanément sur Internet. Ce dimanche, lors du même festival, son audience était bien plus réduite: une trentaine de personnes, triées sur le volet parmi les grandes entreprises des nouvelles technologies, ont pu s’entretenir avec le lanceur d’alerte.

De nouveau, Edward Snowden n’était pas physiquement à Austin: il est toujours retenu en Russie, puisque le gouvernement américain a révoqué son passeport. La réunion, tenue secrète jusqu’à son déroulement, consistait en une session de questions-réponses avec des cadres de Twitter, Cisco ou Evernote. Sunday Yokubaitis, président de Golden Frog, une entreprise qui vend des services pour la vie privée en ligne, a rapporté au site spécialisé The Vergecertains des propos tenus lors de cette réunion secrète.

Du chiffrement de bout en bout

Edward Snowden a ainsi demandé aux entreprises de faire des efforts pour rendre leurs infrastructures moins perméables à la surveillance. Il a insisté sur la question de la cryptographie «de bout à bout». Ce terme désigne des solutions de cryptographie qui rendent un message compréhensible uniquement par celui qui l’envoie et celui qui le reçoit. Plus un message est protégé par de la cryptographie, plus il coûte cher à décrypter. Cela force les agences de renseignement à mieux choisir leurs cibles, ce qui contribue à réduire la surveillance de masse.

Source : http://www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/2015/03/16/01007-20150316ARTFIG00332-reunion-secrete-d-edward-snowden-avec-les-entreprises-du-web.php#xtor=AL-201

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s