La Chine impose l'utilisation de vrais noms sur internet

To match feature PRIVACY-CHINA

La Chine continue de renforcer la surveillance sur ses internautes. Ainsi, elle va augmenter les mesures et les sanctions pour forcer les internautes chinois à utiliser leur vrai nom lorsqu’ils se connectent sur le web. Cette mesure a été prise pour empêcher que des gens ne puissent usurper les entités gouvernementales ou étrangères. Plusieurs groupes d’activistes chinois utilisent des comptes de ministères chinois à des fins parodiques. On a également les comptes parodiques de chefs d’Etat étrangers tels que Obama ou Poutine.

Les fournisseurs devront renforcer leur surveillance

Les autorités chinoises ont demandés à ce que les fournisseurs et les éditeurs de contenu coopèrent pour implémenter ces nouvelles mesures. Tencent est particulièrement visé puisqu’il possède des services populaires tels que WeChat ou Weibo. Tencent n’a pas encore répondu à ces demandes, mais on peut penser qu’il va obtempérer s’il ne veut pas subir les pressions gouvernementales.

La Chine se ferme de plus en plus

Depuis l’arrivée du président Xi Jinping en 2013, le gouvernement chinois renforce les mesures pour surveiller et censurer le web. On a les blocages des services étrangers pour favoriser les entreprises chinoises, un blocage partielle des fournisseurs VPN et maintenant, la Chine veut traquer les imposteurs sur le web. Il est évident que cette histoire d’usurpation de comptes n’est qu’un prétexte et on peut parier que les mesures seront étendus sur les pseudos sur le web. Quand un internaute doit publier sous son vrai nom, alors il réfléchit à 2 fois avant de critiquer le gouvernement. Même si un anonymat absolu peut être blamable dans la mesure où la même personne va utiliser différents pseudos, un anonymat conscient fait partie des droits des internautes.

Une personne a le doit d’utiliser une autre identité du moment qu’il reste responsable de ses actes. Ce type d’anonymat est même recommandé pour parler de choses qu’on ne pourra pas en temps normal.

La Chine n’est pas la seule à exiger de vrais noms

Il est également intéressant de voir que la Chine n’est pas la première à imposer l’utilisation de vrais noms. Facebook a déjà tenté de faire le coup et on ne parle même pas de Google. Mais l’objectif des géants du web est différent du gouvernement chinois. La Chine veut renforcer la surveillance tandis que les géants du web lorgent sur les données qu’ils pourront associer à de vrais identités améliorant leur publicité ciblée par la même occasion.

On ne sait pas qui est le pire !

Source

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s