Google et Uber entrent en guerre dans le covoiturage et les voitures automatiques

voiture-automatique

Google et Uber ont été des entreprises très proches. Google Venture fait partie des plus gros investisseurs d’Uber et Uber est la 3e méthode de transport listée dans Google Maps. Avec une telle proximité, on pensait que les 2 allaient devenir des partenaires ou que Google allait racheter Uber.

Google développe une application de covoiturage

Mais il semble que la relation bat de l’aile. Les rapports nous disent que les 2 entreprises vont se faire la concurrence sur leurs secteurs respectifs. Google travaille sur une application de covoiturage tandis qu’Uber va développer des voitures à conduite automatique. Hugh, la hache de guerre est officiellement déterrée.

Selon Bloomberg, Google a tellement investi dans Uber que David Drummond, le chef du département légal de Google, est entré dans le conseil d’administration d’Uber. C’était la même chose lorsqu’Eric Schimdt était dans le conseil d’administration d’Apple et qu’il devait informer ce conseil sur Android. Ainsi, David Drummond aurait dit aux membres du conseil d’administration d’Uber que Google travaille sur une application de covoiturage.

Le rapport dit que les responsables d’Uber ont pu voir des captures de l’application en question et qu’elle est testée par les employés de Google. Et cette application de covoiturage va exploiter les voitures automatiques de Google. Etant donné que ces voitures seront trop chères pour le grand public pendant les premières années de lancement, il semble que Google veut les rentabiliser avec un service de covoiturage. Et comme ces voitures n’ont pas besoin de chauffeurs, Google pourra proposer des tarifs plus compétitifs que ses concurrents.

Il est surprenant que Google travaille sur une application de covoiturage puisque les voitures automatiques de Google sont encore en phase expérimentale et qu’elles seront commercialisés uniquement vers 2017. On peut également penser que les choses ne sont pas si sérieuses et que Google fait juste des tests internes.

Uber lance un centre de recherche pour créer des voitures sans chauffeur

Et selon Techcrunch, Uber a lancé sa contre-attaque. L’entreprise va ouvrir un centre de recherche de robotique pour créer ses propres voitures sans chauffeur. Uber est en train de recruter dans l’université Carnegie Mellon pour lancer un Kickstarter sur le projet. Uber aurait déjà recruté près de 50 scientifiques de cette université ainsi que du centre national de l’ingénierie robotique. Uber devra créer la technologie, les voitures et les infrastructures et sa tâche sera herculéenne comparé à celle de Google. En effet, Google possède déjà les voitures automatiques et il lui suffit de créer son application.

Si les rumeurs sur cette guerre sont vrais, alors on aura 2 principales escalades dans les prochains mois. David Drummond devra quitter le conseil d’administration d’Uber pour conflit d’intérêt et l’application Uber sera virée de Google Maps.

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s