L'Islam et le christianisme vous répondent sur le téléchargement illégal

piratage

Le téléchargement illégal pose un énorme dilemme à ceux qui sont croyants. Si une personne croyante pratique correctement ses devoirs religieux sur un plan traditionnel, comment est-ce qu’il doit percevoir le téléchargement illégal ? Est-ce que c’est du vol selon la religion ? On a posé la question au Diyanet qui est l’une des plus grandes autorités islamiques en Turquie.

Le téléchargement illégal selon l’Islam et le christianisme

Selon cette autorité, il est nécessaire d’accorder de la valeur au travail et de payer correctement le dû sur le travail des autres. Le Diyanet est resté fidèle à la propagande officielle des Majors en estimant que le piratage nuit à la monétisation des artistes et que cela décourage les autres de se lancer dans le secteur.

Un photographe qui voit que toutes ses créations sont pompés sans aucune rétribution arrêtera un jour pour travailler dans un McDo. Toutefois, cette autorité islamique estime que la protection du droit de la valeur du travail ne doit pas provoquer un enrichissement injuste. Et l’enrichissement injuste pourrait être la définition la plus fidèle du droit d’auteur.

Le commentaire brillant de Chris McLaughlin

Le site chrétien Crux a donné également son point de vue à la question d’une lectrice. Le point de vue chrétien est similaire à l’Islam et en fait, le christianisme considère le piratage comme du vol pur et simple.

Mais c’est un commentaire à l’article qui fait toute la différence. Chris McLaughlin répond à l’article du site Crux comparant le piratage au vol :

L’idée de comparer le piratage au vol est très douteuse. La définition du vol est de renier le droit de propriété de quelqu’un d’autre. Si je vole votre voiture, alors je renie le droit au vrai propriétaire de l’utiliser. Mais si je crée une copie conforme de votre voiture en utilisant mes propres matériaux (ce qui est la définition du partage de fichiers), alors je ne renie aucun de votre droit. Vous possédez toujours ce que vous avez acheté.

Vous pourriez dire que j’ai volé le constructeur puisqu’il n’a fait pas une vente supplémentaire, mais ce serait vrai uniquement si j’avais l’intention de l’acheter. Si je ne l’aurais jamais acheté, alors le constructeur n’a rien perdu.

Quand un artefact peut être reproduit à l’infini, alors c’est une erreur de le mettre dans la catégorie de la propriété. Car cette copie à l’infini a fait évoluer ses caractéristiques. Si je vous dis une blague et que vous l’avez déjà entendu de quelqu’un d’autre, vous n’allez surement pas chercher son auteur original pour lui donner des Royalties. Et si l’auteur demandait cette royaltie, alors personne n’accepterait de lui donner. Et le concept de la blague peut être appliqué au piratage. On croit que le piratage est illégal parce que l’industrie de la musique et des films du 20e siècle nous ont conditionnés à acheter ces contenus dans un système verrouillé. Mais ce système a volé en éclat et personne ne veut son retour sur la scène.

Le rôle du monopole du Copyright (qui est une loi humaine et non divine) n’a jamais été d’enrichir tout le monde. Sa seule raison a été l’évolution de l’humanité dans son ensemble. Le monopole commence et finit avec l’intérêt public. Il n’existe pas pour l’auteur et le créateur. L’idée que Disney continue de recevoir des Royalies pour Blanche Neige et les 7 nains est ridicule alors que les petits fils de Walt Dinsey sont morts depuis longtemps. Le Copyright doit avoir une date d’expiration et c’est pourquoi, nous ne sommes pas obligés de payer les descendants de William Shakespeare à chaque fois que nous utilisons Roméo et Juliette. Mais contrairement à Shakespeare, les corporations sont immortelles.

De plus, on doit également comprendre que le monopole du Copyright ne garantit pas qu’on va générer des revenus à coup sûr. Le Copyright est un droit qui empêche les autres de gagner de l’argent excepté pour ceux qui détiennent le monopole. Et c’est une grande différence entre les 2 concepts. Ce n’est pas parce que vous avez écrit une superbe chanson que vous allez devenir millionnaire.

Je me demande comment l’Eglise Catholique aurait évolué si Mathew, Marc, Luc et John auraient dû payer des Royalties à chaque fois que Paul s’était établi dans une ville.

 

Voilà un commentaire qu’il faudrait envoyer aux fondamentalistes du droit d’auteur.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s