Google Domains sort de la bêta et il est disponible pour tous…enfin pas exactement

google-domains

Google Domains nous propose quelques changements. En premier lieu, le service n’est plus en bêta et donc, tout le monde peut s’inscrire, mais vous ne pourrez pas acheter des noms de domaine puisque c’est encore réservé pour les américains.

Parmi les nouveautés, on peut citer :

  • L’ajout de plus de 60 extensions – On peut acheter des extensions de noms de domaine tels que .company, .florist ou .coffee parmi tant d’autres. En fait, toutes les extensions obtenus par Google sont disponibles.
  • Un meilleur tableau de bord – Google Domains propose un tableau de bord amélioré qui permet de gérer plus facilement vos noms de domaine, vos sites et vos adresses mails.
  • L’intégration avec Blogger – Ceux qui possèdent un blog sous Blogger bénéficieront d’une meilleure intégration sur la configuration et la redirection du nom de domaine.
  • Une meilleure intégration avec les constructeurs de site (Sites Builders) – C’est pour comparer les meilleurs tarifs et les thèmes quand vous construisez votre site. Une option qui n’est disponible chez aucun domainier à ma connaissance.
  • Le support du DNS dynamique – Le DNS dynamique vous permet d’utiliser plusieurs adresses IP avec le même nom de domaine.

On ne comprend pas pourquoi Google le propose uniquement aux Etats-Unis, car cela nous permettrait de comparer avec les domainiers actuels. Mais ces ajouts montrent également que Google Domains va s’intégrer parfaitement avec les autres services de Google.

L’intégration de Blogger est une bonne chose, mais le DNS dynamique est beaucoup plus intéressant. Et si vous le combinez avec Google Fiber qui vous permet d’héberger vos propres sites chez vous, alors vous voyez où Google veut en venir.

On pense également que Google Domains va s’intégrer avec les services de Google Cloud, notamment du Google Cloud DNS qui propose une réactivité exemplaire. Cependant, Google Cloud est complexe à prendre en main et on espère que Google va faciliter l’intégration de ses services sur la création et l’hébergement d’un site. Est-ce qu’on peut parler de domination ? C’est une possibilité, mais le choix final reviendra à l’utilisateur.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s