L'Inde instaure de nouvelles lois pour Uber et d'autres entreprises de taxi

An Uber taxi driver shows an application software in his mobile phone used to track the taxi's location, during a protest against the ban on online taxi services, in New Delhi

L’Inde vient de voter de nouvelles mesures qui seront imposés à des entreprises de co-voiturage et de taxis. Uber est directement concerné puisque l’une des mesures concerne l’installation d’un bouton Panique dans chaque véhicule.

Cela fait suite au viol d’une passagère par l’un des chauffeurs d’Uber, mais l’Inde a étendu ces lois pour tous les opérateurs de taxis. En plus du bouton panique, les mesures prévoient d’utiliser un carburant propre et des dispositifs de tracking GPS dans chaque véhicule.

Uber a été banni de New Delhi après cette affaire de viol, mais l’entreprise a déclaré qu’elle ne se soumettrait pas à ces régulations, car elle n’est pas une entreprise de taxis, mais une société technologique. Uber fait également face à un Ban en Thaïlande, en Corée du sud et aux Etats-Unis à cause de violations multiples sur les lois qui régissent le transport en commun.

Uber a connu un succès foudroyant aux Etats-Unis, car le secteur des taxis est sous-représenté et que les autorités de régulation donnent une certaine liberté aux taxis et entreprises de co-voiturage. Mais Uber apprend à ses dépens que la réussite aux Etats-Unis ne signifie par la réussite dans les autres pays.

En Asie, le secteur des taxis est très bien régulé, car il représente une grande partie de l’économie. Par ailleurs, il y a un nombre suffisant de taxis pour convenir aux habitants ce qui supprime le besoin de recourir à des services tels que Uber.

Uber a été chopé en train de violer la vie privée de ses utilisateurs à de nombreuses reprises. L’application d’Uber demande une telle quantité de permissions qu’on peut l’assimiler à un Malware. Et il est logique que les chauffeurs d’Uber reflètent la mentalité de l’entreprise sur de nombreux aspects. Si Uber ne prend pas de mesures sérieuses pour faire le ménage dans son entreprise, il est certain qu’elle sera contraint de plier bagage et de mettre fin à ses ambitions d’expansion à l’international.

Source

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s