L'internet de la Corée du nord subit une attaque massive

internet-coree-nord

L’internet de la Corée du nord doit être parmi les plus verrouillés et les plus lents au monde. Et pour aggraver les choses, il semble que toute l’infrastructure d’internet de la Corée du nord subisse actuellement l’une des pires attaques de son histoire.

Doug Madory, directeur de la firme de sécurité Dyn Research, affirme qu’il n’a jamais vu une attaque d’une telle ampleur. Les soupçons se portent principalement sur les Etats-Unis après que le FBI ait accusé officiellement la Corée du Nord de l’attaque contre Sony et de la déclaration du président d’Obama d’apporter une réponse appropriée face à cette attaque.

Les autres coupables potentiels pourraient être la Chine qui voudrait envoyer un message à la Corée du nord d’arrêter leurs conneries puisque c’est elle qui doit nettoyer derrière. Et la dernière piste pourrait être des hackers indépendants qui veulent juste punir la Corée du Nord. Mais une attaque d’une telle ampleur pointe sans doute sur une origine gouvernementale.

Mais à quoi ressemble l’internet de la Corée du nord ?

L’internet de la Corée du nord est difficile à imaginer même si vous avez une connexion de merde comme la mienne. En premier lieu, il faut une autorisation gouvernementale pour accéder à l’internet crée par la Corée du nord. Cet internet s’appelle Kwangmyong et il tourne sous des versions piratés de Windows en japonais. Le système possède un navigateur et un client mail basique et il n’y a quelques sites qui sont accessibles.

Cet internet est accessible uniquement dans la capitale Pyongyang dans les bureaux gouvernementaux et quelques cybercafés triés sur le volet. Et étant donné qu’il est interdit de voyager entre les villes en Corée du nord (oui, vous avez bien lu), la population rurale ne connait même pas internet.

Toutefois, l’élite gouvernementale de la Corée du nord peut accéder au vrai internet. Le pays est desservi par un seul câble qui passe par la Chine. De ce fait, la connexion internet dans la Corée du nord est déjà censurée par le Grand Pare Feu de l’internet chinois.

L’élite gouvernementale utilise des iPad et ce type d’appareil, mais la connexion est d’une lenteur légendaire. En fait, la Corée du nord est un pays qu’il faudrait visiter une fois dans sa vie pour se rendre compte des dérives possibles quand on laisse une minorité au gouvernement qui décide du destin de la majorité.

La Corée du nord n’est sans doute pas responsable du piratage

Quand on voit l’état désastreux de l’internet en Corée du nord, on se demande comment ce pays a pu lancer une attaque qui nécessite de la fibre optique au minimum pour traiter la masse de données. On rappelle que les pirates prétendent posséder près de 100 téraoctets de données de Sony Pictures et il est juste impossible de les télécharger avec une seule connexion disponible.

On peut pointer sur le fait que la Corée du nord possède des partisans au Japon où on a déterminé l’origine de l’attaque, mais alors pourquoi attaquer le pays dans son ensemble ?

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s