Plague, une application qui propage votre contenu comme un virus

application-plague

De nos jours, il est fréquent d’entendre le terme propagation virale quand un contenu devient populaire sur les réseaux sociaux. Il existe même des entreprises qui vous promettent ce contenu viral si vous déboursez 688631 dollars. Et Plague s’inspire de ce concept, mais à un niveau extrême.

On ne doit pas confondre l’application Plague avec le jeu Plague.inc. Ce dernier est un jeu où vous tentez de propager un virus dans le monde. Mais l’application Plague vous permet de le faire avec votre contenu.

Le fonctionnement de Plague

Plague est disponible sur iOS et Android. Vous téléchargez et installez l’application. Ensuite, vous publiez un contenu dans cette application et Plague va chercher immédiatement tous les appareils proches qui possèdent également l’application. Si c’est le cas, votre Plague va infecter ces appareils avec votre contenu. Dans le jargon, vous êtes le patient Zéro et les autres sont les contaminés. Quand les autres utilisateurs voient votre contenu, ils peuvent choisir de l’infecter à leur tour ou le supprimer.

Plague utilise totalement l’approche d’un virus pour se propager et cela peut devenir très efficace si l’application devient populaire. De même que pour un virus, c’est le nombre de personnes proches de la source de contamination qui détermine le succès de la propagation.

Et comme dans le monde des virus, plus le contenu s’éloigne du patient zéro et plus le contenu va connaitre une croissance exponentielle. Dans le processus de propagation, on peut identifier le patient Zéro qui est l’auteur original du contenu, mais les autres contaminés restent anonymes. Les seules informations visibles est le contenu proprement dit et la localisation de l’utilisateur qui partage le truc. Ainsi, le patient zéro peut connaitre le degré de propagation ainsi que les pays où il rencontre le plus de succès.

Actuellement, l’application Plague se base sur le GPS pour communiquer avec les autres Plague.  Mais dans le futur, les développeurs prévoient d’intégrer un Dark Mode qui pourra utiliser le Wifi ou le Bluetooth pour éviter d’utiliser une connexion internet. C’est le même fonctionnement que celui de Firechat qui peut communiquer de pair à pair. L’entreprise qui a développé Plague s’appelle Deep Sea Marketing et elle est située en Lithuanie.

Source

Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s