Google Contributor : Google vous propose de payer pour visiter vos sites préférés en évitant les publicités Adsense

google-contributor

Oh là là ! Google vient juste de débarquer dans les contenus payants comme on peut le voir sur les médias par abonnement. Google vient de lancer le service Google Contributor qui permet à des visiteurs de payer un abonnement mensuel pour leurs sites préférés. Notons que le contenu ne sera pas bloqué comme c’est le cas avec les médias par Paywall, mais vous payez pour éviter la publicité.

Ainsi, Google Contributor vous propose de payer de 1 à 3 dollars par mois aux sites de vos choix. Notons que Contributor ne se base pas sur le partage de revenu global et cela signifie que l’argent de l’abonnement ira exclusivement aux sites que l’utilisateur aura choisi au préalable.

Ensuite, quand vous visiterez ce site, les publicités Adsense auront disparus et elles seront remplacés par un message de remerciement pour avoir supporté le site. Un tel changement de la part de Google est assez impressionnant, car cela implique qu’il ne priorise plus la publicité par rapport à d’autres modèles de monétisation. Pour le moment, Google Contributor n’est disponible que sur invitation pour quelques sites triés sur le volet. On peut citer :

  • Mashable
  • Imgur
  • WikiHow
  • Science Daily
  • The Onion
  • Urban Dictionary

Google Contributor n’est disponible que pour les américains pour le moment, mais on peut espérer une extension à l’international si l’expérience se révèle satisfaisante. C’est une bonne chose puisque les webmestres pourront avoir un revenu régulier et ils pourront éviter la publicité, mais la fidélité des visiteurs devra être exceptionnelle pour qu’ils acceptent de payer pour un contenu qui est déjà gratuit. Ensuite, on a également la question sur le type de contenu.

Est-ce que Google Contributor va imposer les mêmes règles qu’Adsense ou que ce sera plus souple ? Google tente de nombreuses expériences sur la monétisation, car ses bénéfices avec Adsense stagnent depuis plusieurs années. Il avait ainsi lancé Adsense Direct qui permettait à un éditeur de vendre directement des espaces publicités, mais Google a abandonné ce service qui n’avait pas conquis les utilisateurs.

 

Publicités