La police canadienne veut imposer une carte d'identité pour accéder à internet

police-ontario

Est-ce que les canadiens sont des cons ? Et plus encore, est-ce que tous les policiers de la terre sont des cons ? Et si on combine un canadien qui est policier, alors le résultat est-il le roi des cons ou juste un double con ?

C’est une question qui mérite une réflexion puisque la police de l’Ontario vient de demander une loi qui obligerait les internautes à fournir une carte d’identité s’ils veulent accéder à internet.

Même s’ils n’ont pas parlés d’une carte d’identité, plusieurs organismes des forces de l’ordre ont soumis leurs propositions sur l’amendement C-13 qui concerne les crimes en ligne tels que le harcèlement, le piratage de données, etc. Un sénateur conservateur demande à ces policiers les autres lois nécessaires pour lutter contre les crimes en ligne.

Et Scott Naylor, responsable de la police de l’Ontario a préféré répondre par une comparaison :

scott-naylor

Si le sac était ouvert, alors ce serait facile de regarder à l’intérieur. Mais sur internet, tous les crimes se font dans l’anonymat et c’est inacceptable. Si nous voulons conduire une voiture, alors on nous demande un permis avec notre photo et nos informations d’identification. Si on demande un prêt bancaire, alors on nous demande une tonne de dossiers avec des informations nous concernant. Mais on ne vous demande rien sur internet et de nombreux criminels utilisent cet anonymat pour publier des contenus illicites, propager des fausses rumeurs et tous les crimes que nous voyons chaque jour sur internet.

 

Et dire qu’un crétin pareil porte l’uniforme. Le pire est que le sénateur qui avait posé la question à la base a hoché vigoureusement la tête en disant qu’il était tout à fait d’accord avec cette proposition.

Et on se demande comment ils pourraient mettre en place une telle merde. Quand vous vous connectez avec votre Box, il y a une fenêtre qui apparaîtrait vous demandant de présenter votre carte d’identité avant d’établir une connexion ou comment ça se passe ?

Evidemment, ce type de connerie ne passerait jamais dans une loi, mais sait-on jamais avec ces tyrans en uniforme.

Par ailleurs, la Cour suprême du Canada a déclaré que la vie privée était extrêmement importante pour les internautes et que l’anonymat est un composant essentiel de cette vie privée. La question n’est pas si nous publions ou non des informations en ligne, mais que nous sachions que nous les publions et à qui nous les donnons.

Source

 

Publicités