Vous ne connaissez pas Carmen Segarra ? Vous devriez…

carmen-segarra

Très peu de gens ont entendus le nom de Carmen Segarra et pour cause, cette femme a été ignorée par les médias de masse, mais elle a dévoilé de nombreuses choses sur les pratiques financières de la Fed et des banques.

Après la grande crise financière, des gens se sont posés des questions sur la Fed en demandant pourquoi cette banque centrale a pu laisser produire une telle merde alors que c’était son rôle à la base d’éviter ce genre de choses.

Certes, on avait des rumeurs que la Fed est totalement contrôlée par les banques privés, mais personne ne dit ce genre de choses… si on veut toujours garder son travail.

Carmen Segarra fait partie de ces experts qui ont étés nommés pour voir ce qui se passait à la Fed et proposer des solutions pour changer les pratiques douteuses de cette institution. 7 mois après son arrivée à la Fed, Carmen Segarra a été virée de son poste. Officiellement, la Fed a déclaré qu’elle n’était pas performante.  Mais la vraie raison est ailleurs.

Quand Carmen Segarra a compris qu’il y aurait des réunions avec les dirigeants des plus grandes banques mondiales, elle a acheté un petit dictaphone et elle a enregistré près de 46 heures de conversations. Et elle a balancé la totalité des conversations à la radio publique nationale. Dans ces enregistrements, on apprend à quel point les employés de la Fed sont des paillassons pour les banques et qu’ils ne peuvent rien faire pour les contrôler.

Dans un enregistrement, un responsable de Goldman Sachs déclare si vous devenez riche à un certain point, les lois ne peuvent rien contre vous. En clair, les lois ne sont pas applicables pour les riches.

Bloomberg a résumé le rôle de Carmen Segarra :

  • On soupçonnait que la Fed ne pouvait rien contre les banques, mais maintenant on en est sûr.
  • Carmen Segarra a risqué tout ce qu’elle possédait pour informer le public. Elle a perdu son travail, les banques vont détruire sa crédibilité et elle sera en procès pour le reste de sa vie.

La Fed tente de nier les accusations de Carmen Segarra par tous les moyens, mais le problème est que les preuves sont irréfutables.

Il est intéressant de constater que même dans un système complètement pourri, il y a des héros et des héroines qui envoient tout le monde au diable pour dire la vérité.

Source

 

Publicités