Berlin abandonne OpenOffice pour retourner vers Microsoft Office

En général, on voit des villes qui délaissent progressivement les solutions Microsoft pour se tourner vers l’OpenOffice. Mais la ville de Berlin a fait exactement le contraire en annonçant qu’elle retournait chez Microsoft et elle abandonnait totalement OpenOffice. C’est un échec cuisant pour l’OpenSource.

Berlin était passé à OpenOffice il y a 6 ans, mais l’utilisation de la bureautique a changée ainsi que les formats de document. Berlin a dû s’adapter tandis qu’OpenOffice est resté au même point. Son fork LibreOffice est plus performant, mais Berlin a préféré passer à Microsoft Office, car cela facilitait le travail avec les autres agences gouvernementales qui utilisent exclusivement des solutions Microsoft.

L’un des problèmes des projets OpenSource est que leur fiabilité est douteuse sur le long terme. Un projet OpenSource peut être abandonné du jour au lendemain, car les développeurs papillonnent d’un projet à l’autre. Près de 6000 PC vont passer ainsi d’OpenOffice à Microsoft Office.

On peut dire que Microsoft peut se frotter les mains.

Source

Publicités