Elisabeth Holmes, la femme qui pèse 4,5 milliards de dollars pour avoir facilité les tests sanguins

elizabeth-holmes

On entend souvent que les plus grands entrepreneurs n’ont jamais terminés leurs études et que cela ne les a pas empêché de réussir. Bill Gates, Zuckerberg et on en a une nouvelle preuve avec Elisabeth Holmes qui est l’une des plus jeunes femmes milliardaires au monde.

Elisabeth a 19 ans en 2003 lorsqu’elle étudiait à l’université de Stanford. Elle décide de tout laisser tomber pour créer son entreprise Theranos. Son idée ? Trouver un moyen plus facile et moins douloureux de faire des prises de sang.

Elle passera les 10 années suivantes à mettre au point le Nanotainer qui permet de prendre une quantité minimale de sang au prix d’un simple picotement. Elisabeth Holmes a crée cette technologie parce qu’elle déteste les seringues et qu’elle estimait que les résultats prenaient trop de temps.

nanotainer

50 % des américains refusent la prise de sang à cause de la peur des seringues et de la vue du sang. Le Nanotainer est un appareil de la taille du petit doigt et on peut obtenir les résultats en 4 heures comparé aux plusieurs jours de la méthode classique.

Par ailleurs, le cout d’une prise sanguine est élevée selon le type de couverture de son assurance maladie. Elisabeth voulait évidemment devenir riche, mais elle voulait surtout faciliter une procédure médicale douloureuse et coûteuse.

De nos jours, même une simple pharmacie peut utiliser sa technologie pour tester le sang des patients et leur transmettre les résultats en un temps record. Theranos, la compagnie d’Elisabeth Holmes, vaut actuellement 9 milliards de dollars et elle possède la moitié des parts ce qui fait d’elle l’une des plus jeunes femmes milliardaires sur la planète.

Moralité de l’histoire : Ce n’est pas en suivant une voie carrée ou dans la cuisine qu’on fait quelque chose de sa vie.

Source

Publicités