Un Patent Troll veut copyrighter tous les contenus produits par l'humanité dans le futur

quenti-copyright

De nos jours, la propagande du Copyreich est que cela permet d’encourager la création de contenus et la créativité.

Et ceux qui violent le droit d’auteur détruisent la créativité.

Mais qu’est-ce qui se passerait si dans un futur proche, tout ce que vous publierez violerait automatiquement le droit d’auteur et vous forcerait à payer des amendes ?

 

C’est le projet de Quentis qui ambitionne de devenir la plus grande entreprise de Patent Troll au monde. Leur idée à la con ? Ils ont crée des algorithmes qui peuvent générer une quantité de contenu phénoménale qu’ils protègent automatiquement par le droit d’auteur. Leur génération de contenus va couvrir tous les sujets imaginables et dès que vous publierez un contenu, PAF, cela tombe sous leur propriété et ils vous poursuivent en justice.

Ainsi, Quentis prétend qu’il a déjà réussi à générer des tonnes de contenu sur des textes en anglais de 400 mots et il envisage de faire de même pour les vidéos et les photos.

L’idée est très conne, mais Quentis a déjà attiré de nombreux investisseurs qui croient en son idée. Cependant, une simple consultation de la définition du droit d’auteur stipule que le droit d’auteur est uniquement applicable dans le cas d’un contenu qui se démarque par son originalité. Et c’est loin d’être le cas d’un contenu généré à la volée.

Mais voilà ce que les relations incestueuses et pédophiles du Copyright peuvent enfanter.

Source

Publicités