La Commission européenne des affaires intérieures a collaboré avec les USA pour bloquer les lois protégeant la vie privée

cecilia-malmstrom

L’association pour les droits numériques Access révèle que la Chef de commission des affaires intérieures, Cecilia Malmström, a collaboré avec les USA afin de bloquer les tentatives de l’Europe pour voter des lois qui protègent la vie privée.

L’email qui incrimine la chef de commission est daté de janvier 2012 et il a pu être obtenu via une demande de déclassification de documents aux USA.  Ce email montre que le département de Cecilia Malmström a sapé celui de Viviane Reding qui s’occupe de la commission de Justice. Cette commission proposait des réformes sur la rétention de données en Europe et elles sont encore en attente d’approbation pour le moment.

Si ces accusations sont vrais, alors cela pourrait compromettre les chances de Cecilia Malmström d’être élue comme la prochaine responsable de la commission sur le commerce dans l’union européenne. Et cette nomination n’est pas un hasard puisque cette commission sur le commerce sera le pivot central du traité de Transatlantic Trade and Investment Partnership (TTIP) qui donnera une puissance considérable aux grandes entreprises et renforcera la coopération entre l’Europe et les USA puisque l’Europe va s’aligner sur les lois de copyright américaines.

Source

Publicités