DRACO, un traitement antiviral qui pourrait traiter de nombreuses maladies allant de la grippe jusqu'à l'Ebola

DRACO-MIT

Les chercheurs du MIT ont développé le concept de DRACO (Double-stranded RNA [dsRNA] Activated Caspase Oligomerizer). Derrière ce nom barbare, ce traitement antiviral utilise le principe d’injection de cellules kamikazes à l’intérieur de l’organisme. Ces cellules vont détruire ce qu’on appelle des virus à ARN à double brin et préserver les cellules saines.

Contrairement aux traitements existants qui ne visent qu’un seul virus, l’approche de DRACO pourrait être utilisée dans de nombreuses pathologies allant de la simple grippe jusqu’aux fièvres hémorragiques en passant par les risques d’attaques bactériologiques.

Dans les premiers tests, DRACO a été efficace contre 15 virus tel que les les adénovirus, le H1N1, les fièvres hémorragiques ainsi que des fièvres tropicales telles que la Dengue.

Si DRACO s’avère concluant, alors cela pourrait révolutionner le traitement antiviral dans son ensemble. Non seulement, on pourrait traiter plusieurs virus par un seul traitement, mais on pourrait également l’utiliser contre des nouveaux virus qui pourraient apparaître.

Source

Publicités