L'Australie veut surveiller tous ses internautes en menaçant de prison les journalistes et les donneurs d'alerte

 

L’ASIO est l’agence australienne spécialisée dans l’espionnage et le contre-terroriste. Et une nouvelle loi permettrait à cette agence d’avoir les pleins pouvoirs pour surveiller totalement les contenus sur internet en visant principalement les journalistes et les donneurs d’alerte.

Même si la version officielle prétend que c’est pour éviter que des publications liés à la sécurité nationale soient publiés mettant en risque les infrastructures et les citoyens des pays, les défenseurs des libertés civiles estiment que cette loi est tellement vague que tout peut être espionné.

La loi précise que tout contenu peut être surveillé sur un réseau. Et un réseau peut désigner une machine, un ensemble d’appareils, le mobile, les SMS, les appels téléphoniques et même les pigeons voyageurs.

Par ailleurs, cette loi ne fait pas la différence entre ceux qui publient le contenu. De ce fait, si un journaliste publie un document fourni par un donneur d’alerte, alors cette loi permettra d’emprisonner les 2 personnes sans aucun problème.

Une violation à cette loi pourra conduire à 10 ans de prison.

Les Etats-Unis ont étés de bons professeurs.

Source

Publicités