Giganews utilise le DMCA pour censurer les contenus relatifs à son implication avec le FBI

 

La semaine dernière, un employé de Giganews avait publié une bombe en accusant Giganews et VyprVPN d’être des opérations du FBI. Giganews avait formellement démenti ces rumeurs en arguant que c’était juste un ancien employé qui voulait se venger.

Les mails et les documents ont étés publiés sur le site Cryptome et ils avaient fait la une des médias et des blogs spécialisés. On croyait l’affaire terminée, mais voilà que Giganews a envoyé une demande DMCA via son entreprise DataFoundry à Internet Archive qui hébergeait les documents qui ont étés publiés par l’employé en question.

Selon Giganews, les documents violaient le Copyright de la marque, car elle affichait une liste des employés travaillant pour Data Foundry. Et il était impossible pour Giganews de se défendre de ses accusations, car on pourrait toujours dire que ces employés sont factices ou qu’au contraire, les informations et les photos ont étés modifiés.

Dans tous les cas, cette affaire est très douteuse. Car une entreprise qui prône le partage de la culture et l’anonymat ne devrait pas utiliser l’outil de censure formidable que représente le DMCA. Seules les entreprises qui ont quelque chose à cacher utilisent ce type de méthode.

Source

Publicités