Facebook Messenger possède plus de Spywares qu'un logiciel de surveillance

 

Jonathan Zdziarski  est un chercheur spécialisé dans la surveillance qui a passé quelques heures à décompiler Facebook Messenger pour voir ce qu’il y avait sous le capot. Et ce n’est pas très beau à voir.

Dans un email, ce chercheur estime que Facebook Messenger enregistre tout ce qui est possible d’enregistrer. Le temps passé sur l’application, les messages qu’on envoie, à qui on les envoie,  si l’application est en mode paysage et pour combien de temps  sans oublier la durée pendant laquelle l’application se lance en arrière-plan.

Mais le chercheur ajoute que Facebook utilise des API privés à l’intérieur de l’application qui permet de connaitre votre SSID Wifi qui concerne les réseaux Wifi auxquels vous vous connectez.

Sur Twitter, Jonathan Zdziarski a publié qu’il avait travaillait sur des logiciels de surveillance et qu’il ignorait qu’un tel niveau d’espionnage était possible.

Les informations collectés par Facebook Messenger semblent effarantes même si Facebook a répondu avec sa langue de bois toute remplie de merde en disant que c’est pour améliorer le confort des utilisateurs.

Source

 

Publicités