Les nomades numériques ou l’adieu à un mode de travail archaique


 

Le concept du travail évolue sans cesse et même qu’on le remet en cause. La vieille idée selon laquelle, vous deviez étudier pour avoir un diplôme et ensuite suivre une carrière bien carrée est révolue. Le travail est remis en cause, mais également le mode de richesse.

De nombreux articles parlent de se débarrasser du travail tel qu’il existe. Supprimer la notion de réussite et d’acceptation sociale par rapport à la masse de travail. D’être plus libre et d’être plus créatif en instaurant des concepts tels que le revenu universel qui est considéré comme une utopie.

Dans cette optique de changement, on a également le mouvement des nomades numériques. Pieter Levels est un jeune entrepreneur de 28 ans qui ambitionne de lancer 12 Start-Ups en 12 mois.

Il a déjà lancé Gifbook, Play My Box ou Go Fucking Do It et il prévoit de rester sur cette lancée dans les prochains mois. La plupart de ses idées pourraient ressembler à une blague, mais le fait est que ça marche puisqu’il gagne plutôt bien sa vie.

pieter-levels-nomade-numerique

Pieter Levels est un nomade numérique.  L’image ci-dessus le montre avec un sac à dos et c’est tout ce qu’il possède dans sa vie.  Ce gars s’est lancé dans l’aventure par hasard. Il postait des remix de musique sur Youtube et il est devenu rapidement populaire.

Il a commencé à gagner de l’argent, mais plutôt que de rester enchaîné à la machine de Google, il a vendu tout ce qu’il possédait et il est parti à l’assaut du monde. Il va de pays en pays, lance une Startup et tente de rester le plus mobile possible.

Pieter Levels a été beaucoup inspiré par le livre The 4-Hour Workweek qui a été écrit par Timothy Ferris qui incite les jeunes à quitter leur boulot de 9 à 17h et de vivre pleinement leur vie. Le livre a été traduit dans près de 35 langues et il s’est vendu à près de 1 350 millions d’exemplaires.

The-4-Hour-Workweek

Le concept est que l’entrepreneur n’a pas d’adresse fixe. Il n’a pas de maison. Il reste dans un pays pour 1 mois au maximum, fait de petits boulots pour se payer la bouffe et l’hébergement et ensuite, il repart. Par ailleurs, les possibilités du monde numérique permettent de lancer des idées de n’importe où dans le monde. Par exemple, Pieter Levels a lancé la totalité de ces Startups à partir de cyber-cafés.

Le mouvement initié par Timothy Ferris se base sur le concept du D.E.A.L :

  • Definition – Se définir en tant que personne et envoyer tout le conformisme à la poubelle en ne suivant aucune des directives sociales du passé.
  • Elimination – L’Elimination consiste à optimiser son temps. Tout le monde sait que 80 % de nos résultats proviennent de 20 % de nos efforts. Donc, on maximise ces efforts pour être tranquille 80 % du temps.
  • Automatic – L’Automatic fait référence à la construction de revenu passif automatisé. Que ce soit pour lancer des sites avec de la pub et sous-traiter la plupart des tâches.
  • Liberation – La libération consiste à se libérer totalement de tout lieu géographique. On ne reste jamais très longtemps au même endroit et on change notre mode de vie en permanence.

Certes, ces concepts semblent très idéalistes, mais il est très curieux de voir que la société humaine est en train de recommencer son processus de civilisation. A une époque, tous les humains étaient des nomades et ils voyageaient de pays en pays. Par la suite, la sédentarisation s’est généralisée et ceux qui restaient nomades étaient perçus comme des marginaux à la limite de hors la loi ou de vagabonds.

Mais désormais, le concept de nomade revient à la mode et ce sont ceux qui restent fixés dans leur sédentarisation qui sont perçus comme des vestiges du passé.

Le hamster continue de faire tourner sa roue en pensant faire des kilomètres alors qu’il reste sur place.

 

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Vous aimerez aussi...

Aller à la barre d’outils