Cette blogosphère qui a disparue


GigaOM propose son avis sur l’état de la blogosphère et comment l’ancien mondes des blogs a disparu. Il ne fait que dire des choses évidentes, mais la blogosphère a évoluée, mais dans le mauvais sens.

Certes, cette nouvelle ère de services connectés permet d’avoir plus de monde et plus de visibilité, mais c’est au détriment de l’opinion individuelle.

Nous avons gagné beaucoup de choses, mais nous avons également perdu beaucoup au passage.

Nous sommes passés d’un concept de décentralisation vers un système fermé et verrouillé.

Et ce n’est pas une énième C’était mieux avant, car je dirais plus que c’était préférable avant.

Autrefois, chacun avait son blog dans son coin et la seule préoccupation était les liens entre les blogueurs, les Widgets les plus populaires et évidemment la Djihad dans les commentaires entre les blogueurs. C’était bordélique, c’était de l’amateurisme, mais c’était également la fondation d’un espace libre.

Et qu’est-ce qui s’est passé ? Et bien, on s’est rendu compte que les blogs et leurs audiences valaient beaucoup de fric. On ne s’est pas professionnalisé, mais on s’est bureaucratisé. L’argent, le marketing, le SEO a pris le pas sur le contenu et la liberté d’expression. Aujourd’hui, on hésite même à parler de certaines choses.

On se contente de suivre la tendance pour être le premier sur tout. Quand on voit Presse Citron qui se lamente parce que son article sur les Selfies pendant les Oscards n’est pas bien référencé, on se dit qu’on est tombé bien bas.

Le pire n’est pas le changement des blogueurs, mais l’évolution des outils et de la technologie. Nous avons confié nos données à des espaces fermés (Facebook, Twitter, Google, Tumblr, etc). C’est eux qui nous disent ce que nous pouvons publier ou non. Les blogueurs sont censurés et si l’un d’entre eux utilisent un langage châtié ou qu’il dit quelque chose à contre-courant, alors tout le monde le regarde comme un pestiféré et cherche le meilleur moyen de le mettre à l’écart.

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils