Google+ est venu, il a vu et il a vaincu

 

Les médias et les blogs spécialisés ne se lassent pas de la mort de Google+ après le départ de son créateur. Encore un exemple typique du manque de compétences et de prise de distance par rapport à l’analyse de l’information.

En bref, ce sont des ignorants qui n’ont jamais compris Google+ et pourquoi Google l’avait lancé.

Le départ du créateur de Google+ implique simplement que Google+ n’est plus un produit, mais une plateforme. Une plateforme qui contient les profils des centaines de millions d’utilisateurs de Google. Google voulait centraliser les informations de ses utilisateurs via une seule plateforme et c’est ce qu’il a fait avec Google+.

Certes, Google+ devait être un concurrent de Facebook et Twitter, mais le concept du réseau social a changé en 2 ans.

Facebook a fait combien de changements majeurs sur son réseau ?

Quasiment aucun, mais uniquement des peaufinages.

Facebook a acheté combien de services et d’applications ?

Une pléthore avec une valorisation qui approche des 40 milliards de dollars.

 

En fait, Facebook a compris la force de Google et l’ambition de Google+. Les utilisateurs des réseaux sociaux détestent  les produits qui centralisent tous les types de contenu. C’est pourquoi, on assiste à une explosition fulgurante des petites applications telles que WhatsApp, Instagram, etc. Les gens sont des idiots et ils ne veulent pas se compliquer la tâche avec un interface à laquelle ils ne comprennent rien. Facebook a compris ce changement de comportement et c’est pourquoi, il achète ces applications à des montants qui sont 1000 fois leur valeur de base.

Désormais, le réseau social de Facebook est secondaire, mais l’identité Facebook sera cruciale pour utiliser tous les petits services de sa galaxie.

Et c’est exactement ce que Google+ a fait. Il a fusionné les meilleurs services du web (Youtube, Blogger, Google SearchPicasa) sous un seul profil et Google a terminé sa fusion et donc, il n’a plus besoin du réseau social Google+, car il possède le précieux profil Google+ qui centralise toutes les informations. Autrefois, les profils Google ,Blogger et Youtube étaient éparpillés avec des informations non-fiables, mais ces anciens profils ont disparus.

En fait, Google a crée un réseau social de 500 millions de dollars juste pour avoir les données sur votre profil.

On peut dire que Google est un génie, car il a anticipé l’utilisation même d’un réseau social. Il se débarrasse de Google+ qui lui coûte trop cher, mais il garde les précieuses informations sur les profils Google+ qui va lui permettre de rentabiliser ses services.

Au final, le plus grand perdant dans cette bataille est Twitter, car il se base toujours sur une vision centralisée du réseau social, alors la centralisation déchaine la haine chez les utilisateurs.

 

Publicités

2 commentaires

  1. Quel aveuglement…
    Non je ne pense pas que Google voulait simplement faire un identifiant unique…
    Le but de google c’est que les gens restent le plus longtemps et le plus souvent devant leurs pubs et non pas avoir des identifiants avec des coordonnées fausses. (ce n’est pas le but d’un fichier client)
    Comme d’habitude ils ont voulu reproduire une chose (Facebook) qui a fonctionné uniquement par magie (au bon moment, au bon endroit…).
    Et Facebook qui a bien compris que cela n’allait pas durer essaie de trouver la future poule aux oeufs d’or.

    J'aime

  2. C’est faux, même si on n’est pas sur Google+ le profil Blogger est toujours bien visible sur le net et Google ne vous oblige pas à migrer sur Google+ Picasaweb existe toujours.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s