Youtube va faire de la pub pour ses stars


 

Le terme de Youtube Star est parfois péjoratif dans la bouche de certains, car il montre qu’un vidéaste a de la popularité sur Youtube. L’image qu’on a est celui d’une personne qui fait des vidéos d’amateurs et qui peut atteindre une audience plus ou moins importante. Mais Youtube veut changer ça et il veut que ses stars soient sur le même pied d’égalité que les stars à la télévision.

Prochainement, Youtube va faire des campagnes de publicité pour ses Youtubeurs que ce soit à la télévision, dans les transports en commun, via des brochures, etc. L’intérêt est de faire connaitre les Stars de Youtube à Mme Michu.

Il y a beaucoup de créateurs sur Youtube. Certains font de belles choses tandis que d’autres font ce qu’il font… Youtube estime que ses stars ne sont pas bien considérées alors qu’elles ont autant d’impact que les stars à la télévision. La relation plus directe entre le vidéaste et son public permet de construire une meilleure confiance et donc, une meilleure cible publicitaire.

Ne nous attendez pas à voir des pubs sur Dieudonné ou Alain Soral… car Youtube va viser directement Mme Michu dans toute sa splendeur. Ainsi, on aura des Youtubeuses de mode (ricanement sournois),, des youtubeurs cuisiniers, etc. En gros, les chaines Youtube qui visent directement le portefeuille garni de la mère au foyer.

Mais cette promotion n’est pas désintéressée de la part de Google, car il ignore le sens de ce mot. Mais c’est le fric bien évidemment.

Le calcul est simple :

  • Un annonceur investit 1000 euros pour des pubs sur Youtube
  • 100 chaines proposent sa thématique
  • Chaque chaîne reçoit 10 euros
  • Si la thématique est saturée telle que les jeux vidéos, alors ce n’est pas 10 euros que la chaîne recevra, mais 0,1 euros.

Et le fait est que les créateurs sur Youtube ne sont pas rémunérés à leur juste valeur, car c’est une misère comparé au temps et  à l’argent passé pour créer de bonnes vidéos.  De ce fait, Youtube veut délaisser les annonceurs web qui sont des radins et il veut viser la poule aux œufs d’or qui sont les annonceurs à la télévision.

Ces derniers payent beaucoup plus et les créateurs sont donc mieux rémunérés et Youtube augmente sa part de bénéfices. Mais cela passe par une professionnalisation du contenu et la suppression de tout litige légal. C’est pourquoi, Youtube est devenu si strict sur le droit d’auteur, car il veut avoir la même virginité que celle de la télévision.

En attirant les annonceurs riches sur Youtube, la plateforme va également intéresser les créateurs et les studios professionnels. Un studio ne peut pas investir 10 000 euros dans une émission si cela lui rapporte 10 euros.

Disney investit déjà dans un studio spécialisé sur Youtube et les grosses marques ne vont pas tarder à débarquer. Les chaines françaises ne sont pas en reste, car de nombreuses chaines humoristiques sont rachetées par TF1, Canal+ et tous les rapaces du PAF et même si les créateurs sont mieux payés (j’espère sinon ils sont très cons), ils ont totalement sacrifiés leur indépendance.

Youtube ne veut pas juste devenir une alternative à la télévision, mais il veut la remplacer. Mais chaque transition d’un média a crée une révolution qui a entraîné une baisse des prix sur la publicité, car de plus en plus de personnes ont pu proposer des contenus ce qui permet de faire jouer la concurrence pour les annonceurs.

  • Le théâtre a souffert de la venue du cinéma
  • Le cinéma a souffert de la télévision
  • La télévision a souffert du VHS
  • Le VHS a souffert du CD
  • Et les médias physiques ont souffert d’internet

A chaque fois, la transition d’un média à l’autre a permis de créer une nouvelle génération d’artistes, mais également des révolutions qui ont étés parfois sanglantes pour d’autres.

Mais cette professionnalisation de Youtube n’est pas une mauvaise chose, car cela permet à des créateurs talentueux de se démarquer. Des initiatives  telles que Le Fossoyeur, Bonjour Tristesse, Langue de Pub, Joueur du Grenier nous prouvent qu’il est tout à fait possible de s’en sortir sans sacrifier son indépendance.

Youtube va faire de la pub pour ses stars,  mais cela ne concerne que les 5 % les plus populaires sur Youtube. Ces 5 % de vidéastes amassent 67 % de tous les revenus publicitaires et encore une fois, l’inégalité sera flagrante entre les petits et les gros créateurs . Et quand on voit les studios et les grosses productions qui débarquent, les petits créateurs vont se faire littéralement écraser par cette masse financière et marketing.

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils