Ces sites web pour les riches

 

Je vais en rajouter au fait que le web est devenu une vraie poubelle, car il y en a vraiment marre. C’est devenu tellement merdique que parfois j’ai peur d’afficher une page à cause des merdes qui vont me tomber dessus. On a tellement de code, de Framework, de CSS surchargés qu’il faut attendre une plombe pour charger le moindre truc.

web-poubelle

Et au final, on passe plus de temps à charger les merdes inutiles plutôt que le contenu. Il y a même des enculés qui insèrent des images via le JavaScript. Cette tendance est provoquée par le fait que les designers et les développeurs vivent principalement dans des pays où le haut débit est généralisé et donc, ils créent des sites en se basant sur leur propre vision. Ils ne font pas de tests sur l’ergonomie, la vitesse ou l’optimisation. En fait, les webmestres tendent à choisir des solutions prêtes à l’emploi et même le codage HTML est une devenue une tâche herculéenne pour eux.

Pour ceux qui bénéficient de la connexion à haut débit, ils ne sentent pas ces immondices qui surchargent leurs pages. On n’imagine même pas toutes les merdes qu’ils doivent télécharger. Mais des millions de personnes dans le monde n’ont pas cette chance. Certains doivent passer par la 3G et d’autres sont encore à la connexion par EDGE.

Sans oublier que l’internet illimité est un mirage et trop cher dans les pays du tiers monde et on est obligé de passer par des forfaits. J’ai consulté une page de test d’un jeu vidéo… 18 Mo à la fin du chargement !

rage

Et je ne parle même pas de ces sites d’enculés de fils de pute avec leurs vidéos qui se chargent toute seules,. L’article de 100 mots qui est paginé sur 5 pages et tous ces Widgets dont tout le monde s’en fout.

Le web a déjà été fractionné entre les riches et les pauvres, car ceux qui peuvent se payer les meilleures connexions bénéficient de la meilleure expérience d’utilisateur. Tandis que les autres peuvent aller crever silence. Bien sûr, on peut passer par Wallabag ou des services similaires pour avoir des pages légères, mais je trouve cela pathétique qu’on soit obligé d’arriver jusque là.

Et ce n’est pas les géants du web qui ont popularisés ces pratiques, mais bien les designers et les développeurs qui sont devenus des paresseux à force d’utiliser des trucs prêt à l’emploi.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s