5 secrets pour parler aux médias


On a souvent attribué cette citation à Bill Gates : S’il me restait un dollar, je le dépenserais dans les relations publiques.

On peut avoir un excellent produit ou service, mais sans une bonne relation avec les médias c’est voué à l’échec. Toutes les entreprises telles que Facebook, Oracle, Twitter et Google étaient inconnues jusqu’à ce qu’elles comprennent la puissance des médias à influencer les gens.

Mais la plupart des entrepreneurs qui se lancent n’ont pas de budget pour avoir une bonne communication de presse. Mais il suffit de savoir parler aux médias pour attirer leur attention. Les médias sont saturés par des nouvelles qui tournent en boucle et ils cherchent toujours des informations qui vont les démarquer des autres et c’est une occasion de promouvoir votre service… s’il en vaut vraiment la peine.

1 – Ecrivez votre histoire et répondez à ces 3 questions dedans :

 

  • Quelles sont les 3 choses concernées par votre secteur d’activité ?
  • Quelles sont les 2 ou 3 choses qui différencient votre produit de vos concurrents et quelles sont vos preuves ?
  • Quelles sont les 2 ou 3 problèmes que vous allez résoudre avec votre produit ou service ?

Ecrivez 1 ou 2 paragraphe qui résument ces réponses. Ensuite, soumettez le texte à un conseiller ou consultant de votre secteur pour qu’il le lise et qu’il vous donne honnêtement son avis. Si vous réussissez ce texte, alors vous aurez réussi la chose la plus importante, l’attention de vos lecteurs.

2 – Connaissez les médias

 

Il existe des dizaines de catégorie de médias couvrant différents secteurs d’activité. Vous devez connaitre 5 médias qui sont les plus appréciés par votre audience. Recherchez ces médias, découvrez ce qu’ils écrivent et posez-vous la question sur pourquoi ils devraient être intéressés par votre histoire. Soyez modeste au début et non, ce n’est pas la peine d’envoyer votre CP au Wall Street Journal.

Si l’histoire intéresse le média et qu’un correspondant vous appelle, vous devez êtes sûr sur l’angle de l’article et comme le reporter va la traiter. Il doit exactement savoir ce dont vous parlez, car la pire chose est que votre produit soit cité dans un article qui est hors de son propos. De même, les journalistes ont très peu de temps. Prévoyez au maximum 10 minutes pour résumer votre discours.

3 – Identifiez 3 messages qui résument le produit

 

Vous devez trouver 3 messages qui identifient votre produit. Ils doivent être concis au maximum et ensuite, vous devez intégrer ces messages dans une possible interview ou dans le texte. L’objectif de ces messages est de renforcer la fiabilité de votre produit ou service. Par exemple, vous pouvez utiliser des données provenant de votre secteur. Evitez les réponses en langue de bois, car le journaliste sera complètement perdu sur ce que vous racontez.

4 – Si quelque chose vous dérange, ne le dites pas

 

Bien sûr, le journaliste est là pour promouvoir votre histoire, mais n’oubliez jamais qu’il sert avant tout les intérêts de son journal qui est de faire de l’audience. Et la meilleure manière pour lui est de vous citer alors que vous n’étiez pas censé en parler. Donc, evitez toutes les choses négatives qui peuvent concerner votre entreprise, vos employés et surtout, évitez de commenter la moindre rumeur. Notamment pour des évènements prévus dans le futur. Si votre entreprise est en phase de s’associer avec une autre, alors évitez de le dire à moins que vous n’ayez la confirmation officielle. Sinon, vous ferez une drôle de tête si les négociations échouent et que votre histoire de partenariat exceptionnelle ait été déjà imprimée.

5 – Mettez-vous à la place des journalistes

 

Comment mentionné auparavant, les journalistes ont très peu de temps. S’ils pensent que votre discours n’a aucune valeur, alors vous pourrez toujours vous brosser pour qu’ils vous rappellent. S’ils intéressent à d’autres sujets dont vous pouvez leur parler, alors allez-y. Si vous citez un de vos clients comme une référence, alors assurez-vous que le reporter puisse discuter avec lui. La relation avec la presse est un dialogue et non un monologue.

Je parle de médias, mais cela couvre la presse numérique, les blogs, les chaines vidéos, etc.

Source

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils